/news/politics

Une enquête publique sur les fuites à l'UPAC?

TVA Nouvelles

Les révélations du Bureau d’enquête sur l’enquête sur les fuites d’informations confidentielles au sein de l’UPAC soulèvent de nombreuses questions. Certains se demandent s'il ne serait pas temps de mettre sur pied une commission d'enquête.

À lire également

Règlements de comptes policiers

Robert Lafrenière refuse de commenter

 

Le Parti libéral a posé la question et évoqué la nécessité d’une enquête, mais n’est pas encore prêt à demander officiellement une enquête.

Après qu’une juge eut soulevé des lacunes dans une importante enquête de la Sûreté du Québec en 1996, il y a eu la création de la commission Poitras.

Les oppositions croient que la situation actuelle est similaire et pourrait nécessiter une enquête publique.

«Il faut que ça aille plus loin, il faut qu’il y ait autre chose. Il faut un geste soit posé» a déclaré la députée libérale Christine St-Pierre.

«Quand ça touche le pouvoir le politique, il ne se passe rien», a affirmé le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

Le gouvernement n’a quant à lui pas voulu s’avancer. «Il y a des enquêtes en cours et la raison pour laquelle on doit être très prudent dans nos commentaires», a expliqué la ministre Geneviève Guilbault.

Dans la même catégorie