/regional/quebec/chaudiereappalaches

Leur maison sauvée d’une chute dans la rivière Le Bras

José Laganière | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Près de deux ans après avoir dû évacuer sa résidence située sur un terrain instable, un couple de Saint-Henri, dans Chaudière-Appalaches, pourra bientôt y vivre de nouveau après que la maison eut été déménagée sur un terrain voisin.

En mai 2017, de larges et inquiétantes fissures avaient fait leur apparition sur le terrain du couple, situé en bordure de la rivière Le Bras, à Saint-Henri. Rapidement un ordre d'évacuation avait été remis aux propriétaires qui, à ce moment-là, craignaient de tout perdre.

«On a souvent pensé qu'elle pourrait un jour descendre et tomber dans la rivière, alors de la voir aujourd'hui sur un nouveau terrain, c'est beaucoup d'émotions», a dit Jennifer Tremblay copropriétaire de la maison avec son conjoint Pierre Laurin.

Après avoir réussi à acheter une partie de terrain situé en face de sa résidence, le couple a pu y déménager sa maison vendredi. Mais cette mésaventure aussi coûteuse que stressante se sera étirée pendant deux longues années.

Attente

C'est que le couple a tout d'abord dû se battre devant les tribunaux contre le propriétaire de son nouveau terrain, qui après avoir accepté l'offre d'achat, a ensuite voulu changer d'idée. Après avoir eu gain de cause en cour, les propriétaires de la maison ont dû convaincre la sécurité publique de les laisser déménager la maison, ce qui avait été initialement refusé en raison du sol instable.

Le couple a de plus pu bénéficier d'une subvention de 250 000 $ du gouvernement du Québec, octroyée dans le cadre d'un programme spécial lié aux inondations importantes du printemps 2017. Même si ce montant ne couvre pas toutes les dépenses encourues par cette mésaventure, le couple ne regrette pas du tout d'avoir été au bout de ses convictions.

Avec l'Agence QMI

Dans la même catégorie