/news/culture

Nicole Martin n’est plus

Guillaume Picard | Agence QMI

La chanteuse, productrice et animatrice Nicole Martin, connue notamment pour ses grands succès «Laisse-moi partir» et «Il était une fois des gens heureux», est décédée le 19 février, une triste nouvelle qui a été partagée samedi matin par son conjoint des trois dernières décennies, Lee Abbott.

À LIRE ÉGALEMENT

La communauté artistique secouée par la mort de Nicole Martin

5 succès de Nicole Martin à revoir

«Nicole, elle donnait tout, tout le temps» - Dan Bigras

«C’était le rêve de ma vie, chanter avec Nicole Martin» - Lise Dion

Lee Abbott, qui avait rencontré Nicole Martin en 1986, les deux vivants alors un coup de foudre, a écrit sur Facebook que «Nicole, ma Nicole, l'amour de ma vie est décédée...».

«Elle nous a quittés le 19 février dernier, dignement, sereine, tout en beauté et tout en douceur... À la demande de Nicole, j'ai attendu un peu avant de vous annoncer cette terrible nouvelle, essayant de me refaire une santé physique et morale, les dernières semaines ayant été très difficiles à vivre», a poursuivi M. Abbott, en se disant toujours «dévasté, anéanti, épuisé et bouleversé», un mois plus tard.

 

«Elle s'est battue de toutes ses forces contre une terrible maladie fulgurante et sans pitié qui me l'a enlevée en quelques semaines à peine. Les plus beaux yeux du monde se sont fermés en me regardant tendrement, sa petite main serrant [la] mienne...», a ajouté M. Abbott, dans un touchant mot, en ajoutant que sa complice de 69 ans «a gardé sa bonté, sa dignité et toute sa beauté» jusqu’à la fin.

La maladie qui a emporté l’artiste n’a pas été précisée.

Merci!

Avant de mourir, Nicole Martin a demandé à son conjoint de dire «merci» à ses admirateurs qui l’ont suivie au cours des dernières décennies.

«Elle m'a demandé de vous dire merci! Oui, merci de votre amour et de votre fidélité pour elle. Elle voulait vous dire que les plus beaux moments de sa vie, elle les a vécus avec vous, lorsqu'elle était sur scène, chantant pour vous, entourée de ses fidèles musiciens. Elle ressentait à ces moments tout l'amour qu'une artiste, qu'une femme comme elle pouvait recevoir, pouvait ressentir. C'était là son plus grand bonheur», a partagé M. Abbott, qui était aussi son partenaire d’affaires.

 

Son talent reconnu dès l’âge de 5 ans

Nicole Martin naît le 29 septembre 1949 à Donnacona, dans la région de Québec. Elle grandit dans la Basse-Ville de Québec au sein d’une famille comptant quatre enfants. Sa mère, Simone Brousseau, étant issue d’une famille de musiciens, remarque quand Nicole à 5 ans qu’elle peut reproduire instinctivement les mélodies jouées au piano familial, a indiqué le magazine «La Semaine» en octobre dernier.

Sa mère lui fait alors suivre des cours de piano et d’accordéon, et c’est en 1963, à l’âge de 14 ans, que Nicole Martin amorce sa carrière. À la suite du décès de son producteur Yves Martin, en 1980, Nicole Martin prend le terreau par les cornes et produit elle-même ses disques subséquents ainsi que d'autres disques.

 

Parmi ses nombreuses collaborations, soulignons celles avec Frédéric Boudreau pour le duo Nicole et Frédéric, sans oublier les Tony Roman, Pierre Létourneau et Stéphane Venne.

La carrière de la chanteuse aura duré 50 ans, ponctuée de plus d’une vingtaine d’albums - dont certains qui ont obtenu les certifications double platine et triple platine -, des tournées au Québec, en France et même au Japon. Son dernier opus, «Cocktail Lounge» avait été lancé en 2012.

Elle a aussi amassé quantité de prix et de distinctions, en plus d’animer les émissions «En chansons» et «Showbizz» à TVA.

En octobre dernier, Nicole Martin disait dans «La Semaine»: «je ne peux pas vivre sans chanter».

 

Qui était Nicole Martin?

- Naissance à Donnacona le 29 septembre 1949

- Décès le 19 février 2019 à l’âge de 69 ans

- Sa carrière s’amorce au début des années 1960

- Elle lance plus d’une vingtaine d’albums, produit et réalise d’autres disques

Les plus belles chansons de Nicole Martin

- «Laisse-moi partir»

- «Il était une fois des gens heureux»

- «Ce serait dommage»

- «Tes yeux»

- «Je t’oublierai»

- «Oui paraît-il»

- «Bonsoir tristesse»

- «La première nuit d’amour»