/news/politics

Dépôt du dernier budget fédéral avant les élections mardi

TVA Nouvelles

Le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, déposera mardi son quatrième budget. Un moment important pour le gouvernement à sept mois des élections alors qu'il tente de se défaire de la controverse de SNC-Lavalin.

«Le budget était planifié bien avant que l'histoire avec l'ancienne ministre de la Justice prenne le devant de l'actualité. Je ne donc pense pas que ça a changé quoi que ce soit dans notre préparation budgétaire», a expliqué le secrétaire parlementaire du ministre des Finances, Joël Lightbound, à TVA Nouvelles.

Les libéraux promettent des mesures pour soutenir la formation des travailleurs et faciliter l'accès à la propriété des jeunes, des mesures pour les aînés aussi.

Des subventions pour l'achat de véhicules électriques devraient aussi être annoncées.

«Il y aura des mesures, définitivement, qui vont venir en aide à répondre à de réels besoins auxquels font face les Québécois, les Canadiens.»

Le plan d'aide aux médias annoncé à l'automne sera aussi précisé.

Si le gouvernement parle d'un budget de continuité, les partis d'opposition ont aussi des attentes.

«Les libéraux se sont engagés à faire un équilibre budgétaire pour 2019. On va voir mardi s'ils respectent leur promesse. Mais je ne gagerais pas ma maison là-dessus», a fait savoir le député conservateur dans Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.

«C'est la dernière occasion, la dernière opportunité, pour ce gouvernement de montrer ses valeurs», a dit pour sa part, Jagmeet Singh.

Attentes des Québécois

Québec espère de l'argent pour la ligne bleue du métro de Montréal, pour le projet de tramway à Québec, et une compensation financière pour les producteurs laitiers, en prévision du nouveau traité de libre-échange avec les États-Unis et le Mexique.

«Les phrases creuses ont assez duré. Ça prend des gestes», a dit le porte-parole en matière de finances au Bloc Québécois, Gabriel Ste-Marie.