/news/politics

Justin Trudeau offre ses condoléances à la première ministre néo-zélandaise

Agence QMI

AFP et QMI

Le premier ministre Justin Trudeau a adressé ses condoléances, samedi, à la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern à la suite de l'attentat terroriste ciblant deux mosquées qui a fait 50 morts dans ce pays.

Lors d'un entretien téléphonique, M. Trudeau a évoqué la fusillade survenue à la mosquée de Québec, en janvier 2017, pour expliquer que le Canada partage le sentiment de deuil vécu par les Néo-Zélandais, a résumé le bureau du premier ministre par communiqué.

À LIRE ÉGALEMENT

Christchurch: une idéologie d'extrême droite violente répandue par internet

Un tireur de Christchurch décrit comme un extrémiste australien

La Nouvelle-Zélande vit l'une de ses journées «les plus sombres»

Le tireur a filmé son attaque et publié un «manifeste»

«Les deux dirigeants ont réaffirmé l'attachement de leur pays au pluralisme et à la diversité et ont convenu que la haine, l’intolérance, l’islamophobie et le terrorisme n'avaient pas leur place dans nos sociétés», a précisé le bureau.

Le premier ministre a aussi offert le soutien du Canada à la Nouvelle-Zélande.

Vendredi (jeudi soir au Québec), un tireur d'extrême droite a fait irruption dans deux mosquées de Christchurch, ouvrant le feu sur des fidèles pendant leur prière. Cinquante personnes ont été tuées et des dizaines de personnes ont été blessées par l'extrémiste.

Dans la même catégorie