/regional/montreal/montreal

Nouvelle journée de manifestation de la communauté algérienne

TVA Nouvelles

Pour un quatrième dimanche, des dizaines de membres de la communauté algérienne ont manifesté à Montréal pour demander le départ du président Bouteflika, qui a reporté l'élection prévue à la fin du mois d’avril.

Cette manifestation, comme celles qui se sont tenues auparavant était pacifique. Les gens s’y sont rendus avec leurs enfants, avec leurs drapeaux, chantant leur hymne national.

Ce qu'ils veulent, c'est livrer un message même s'ils ne sont plus au pays : ils veulent un changement de garde. Ils souhaitent un gouvernement plus jeune, un gouvernement qui les représente, selon les dires des gens rencontrés sur place par TVA Nouvelles.

Rappelons que des manifestations monstres ont eu lieu dans ce pays, avec des millions de personnes qui sont descendues dans les rues pour demander à Bouteflika, le président actuel, en poste depuis 20 ans de quitter son poste, mais aussi de fixer une date pour les élections.

«C'est un pouvoir pourri. C'est comme si on est colonisés par une meute de quelques personnes», a déclaré un homme.

«On ne veut plus de ce système. On ne veut plus de lui. C'est le peuple qui parle», affirme un autre.

Dans la même catégorie