/regional/troisrivieres/mauricie

Un fœtus est mort après l’oubli d’une obstétricienne partie en vacances

Amélie St-Yves | Agence QMI

Une obstétricienne de Trois-Rivières connaîtra bientôt le sort que lui réserve le Collège des médecins pour avoir oublié, avant de partir en vacances, de recommander un suivi à une patiente enceinte qui a finalement perdu son fœtus.

Le 1er mai 2015, la Dre Estelle Bélanger a réalisé une échographie sur sa patiente qui était enceinte de 34 semaines. L’obstétricienne n’avait bénéficié que d’une formation d’une demi-journée avec le nouvel appareil d’échographie qu’elle ne maîtrisait pas parfaitement.

Elle devait normalement entrer les données de l’appareil d’échographie dans un logiciel nommé ViewPoint, qui fournit un rapport détaillé de la croissance du fœtus. Toutefois, son ordinateur n’était pas disponible dans l’immédiat. La Dre Bélanger a alors confondu les résultats de l’appareil et a conclu, dans un rapport papier, que la grossesse allait bien, selon la décision sur culpabilité rendue par le conseil de discipline du Collège des médecins rendue le 3 mars 2019.

La patiente ne peut pas être identifiée en raison d’une ordonnance de non-publication.

Oubli

La Dre Bélanger a entré les données dans ViewPoint plus tard dans la matinée. Elle a réalisé à ce moment que le fœtus était en retard de croissance. Elle a planifié d’appeler sa patiente sur l’heure du midi afin de lui recommander un suivi à une clinique de grossesse à risque ainsi qu’un suivi échographique.

«La journée, particulièrement chargée, se termine sans appel à la patiente. L’intimée admet que le cas de la patiente a été mis dans l’oubli. Par la suite, elle quitte pour des vacances pour une durée de trois semaines. Le rapport d'échographie de la patiente ne se retrouve pas à son dossier», indique la décision sur culpabilité.

La patiente, inquiète quant à la croissance de son bébé, a rencontré un autre médecin pendant l’absence de la Dre Bélanger. Or ce deuxième médecin aurait tenu pour acquis que tout était normal, car la patiente avait relaté les dires de la Dre Bélanger et que le rapport de la dernière échographie n’était pas dans le dossier, toujours selon la décision du conseil de discipline du Collège des médecins.

Mort

La Dre Estelle Bélanger a appris la mort du fœtus dans le ventre de sa mère à son retour de vacances. Elle a reconnu sa culpabilité de ne pas avoir planifié le plus rapidement possible le suivi requis chez sa patiente, de ne pas avoir transmis à un collègue le résultat d’une échographie afin de s’assurer du suivi de sa patiente pendant ses vacances, et de ne pas avoir informé sa patiente le plus tôt possible de son erreur d’interprétation des résultats.

L’audition sur sanction doit avoir lieu mardi, à Montréal.

La mère a déposé une poursuite de 195 000 $ contre la Dre Estelle Bélanger, contre le Dr Jean-Paul Dion et la Clinique de gynécologie et d’obstétrique de Trois-Rivières en mai 2018.