/news/culture

J.K. Rowling critiquée pour des révélations sur Dumbledore

WENN

J.K. Rowling s'est une nouvelle fois exprimée sur la sexualité d'un des personnages-clés de Harry Potter, et cette révélation inattendue semble agacer certains fans de la saga, qui se moquent de l'auteure sur les réseaux sociaux.

Dans les bonus blu-ray des Animaux Fantastiques: Les Crimes de Grindelwald, la créatrice du sorcier évoque l'histoire d'amour entre le professeur Dumbledore et le maléfique Gellert Grindelwald, dont la relation est sous-entendue dans le film.

«Leur relation était incroyablement intense. C'était passionnel, une vraie relation amoureuse. Mais je suis moins intéressée par l'aspect sexuel de cette histoire, même si je pense qu'il y avait une dimension sexuelle dans leur relation, que dans les sentiments qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre», déclare-t-elle dans les bonus, d'après Radio Times.

Si J.K. Rowling a été applaudie pour avoir finalement confirmé l'homosexualité de l'un des personnages principaux, certains utilisateurs de Twitter n'ont pas caché leur irritation de ne pas l'avoir lu ni vu dans les œuvres de l'auteure.

«J'en ai marre de Rowling et de son inclusivité à deux balles. Ce n'est pas ça être une alliée. Ça c'est juste essayer de se faire mousser. Elle ne perd rien en faisant ça. Mets-le dans tes livres ou n'en parle pas du tout », s'est énervé un fan, tandis qu'un autre lui reprochait de « gâcher tout ce qu'elle aurait pu faire en réduisant les relations queer et les personnages queer en parlant de sexe dans les médias ».

J.K. Rowling avait révélé pour la première fois l'homosexualité d'Albus Dumbledore lors d'une session de questions réponses au Carnegie Hall de New York en 2007.

«J'ai toujours pensé que Dumbledore était gay », avait-elle expliqué au public à l'époque.

Dans la même catégorie