/news/politics

Industrie du taxi : 250 millions $ supplémentaires et la fin des quotas

TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault entend sortir la carotte et le bâton dans son projet de loi sur la modernisation de l’industrie du taxi qui sera déposé mercredi, a appris en exclusivité TVA Nouvelles.

Ainsi, Québec devrait annoncer, lors du dépôt du projet de loi, une somme additionnelle de 250 millions $ destinée aux chauffeurs de taxi en guise compensation pour la perte de valeur de leur permis depuis l'arrivée d'Uber sur le marché.

Le gouvernement Couillard avait déjà déboursé 250 millions $ à ces fins dans les derniers mois de sa gouvernance. Ce premier montant équivalait à environ 33 000 $ par chauffeur de taxi.

Parallèlement, le gouvernement devrait également annoncer la fin des quotas dans l’industrie du taxi, ouvrant ainsi la voie au libre marché, ce qui risque de faire baisser de façon significative la valeur des permis de taxi.

Le projet-pilote permettant à Uber d’opérer en territoire québécois avait été prolongé d’une année supplémentaire en octobre dernier à la demande du gouvernement Legault, alors nouvellement élu.

En février, le ministre Bonnardel n’a pas voulu dire si son projet de loi permettra à Uber d’offrir ses services à Lévis, comme la CAQ s’y est engagée pendant la campagne électorale.

M. Bonnardel souhaite que son projet de loi à venir soit adopté d’ici la fin de la session parlementaire, en juin prochain.

Dans la même catégorie