/regional/montreal/laurentides

Les cols bleus dénoncent le climat malsain à Terrebonne

TVA Nouvelles

Une manifestation s’est organisée devant l’hôtel de ville de Terrebonne mardi après-midi au lendemain du déclenchement d’une grève de six jours des cols bleus, qui dénoncent le climat de travail malsain dans cette municipalité des Laurentides.

«La grève qui a débuté hier à 14h n’a rien à voir avec la négociation. Ça tout à voir avec le climat malsain qui a été installée par la nouvelle administration», dénonce Denis Renaud, le président des cols bleus de Terrebonne.

Plusieurs cols bleus ont été suspendus, dont le président. Ils ont été sommés de fournir des carnets d’heure de travail, faute de quoi on les suspend.

«Le nouveau directeur général Alain Marcoux a fait parvenir à tous les employés les avisant que si on ne respectait pas les valeurs de la Ville de Terrebonne, il y allait avoir des congédiements. Mais c’est quoi au juste les valeurs de la Ville? On aimerait bien se le faire expliquer», a ajouté M. Renaud.

TVA Nouvelles a obtenu la lettre du directeur général de la Ville de Terrebonne, Alain Marcoux, et elle revêt, au caractère assez menaçant à l’égard des employés qui manqueront d’assiduité au travail.


Dans sa lettre datée du 11 mars, M. Marcoux n’y est pas allé par quatre chemins pour passer son message.

«Tout employé doit respecter l’assiduité au travail, ne pas voler de temps, donner une pleine prestation de travail, agir avec civilité et respecter les directives de ses supérieurs. Il a été porté à mon attention que des employés adoptent des comportements qui ne respectent pas ces politiques ou directives. Ces comportements inacceptables dans un milieu de travail nuisent à la réputation de l’ensemble des employés et diminuent l’efficacité de la Ville. En conséquence, je vous informe que des mesures administratives et disciplinaires sévères, pouvant aller jusqu’au congédiement, seront dorénavant imposées aux employés qui adopteront des comportements inadéquats et contraires aux valeurs et à l’ensemble des règlements véhiculés par la Ville de Terrebonne...»

Les services essentiels ne seront pas affectés par la grève, des cadres ont déjà été vus en train de colmater des nids-de-poule par l’équipe de TVA Nouvelles sur le terrain.

-Avec la collaboration d'Yves Poirier