/finance/homepage

Premier budget caquiste: des vaches à lait très rentables

Pierre Couture | Journal de Québec

Les sociétés d’État du gouvernement s’avèrent plus rentables que prévu. Hydro-Québec, la SAQ, Loto-Québec et Investissement Québec ont remis plus de 5 milliards $, soit 741 millions $ de plus qu’attendu.

À lire également

Un budget dépensier, des engagements incomplets

Voici 10 choses à retenir du premier budget caquiste

Des milliards pour rénover et construire des écoles

Des promesses pour les familles à la merci de l’économie

Des baisses d’impôt pour les travailleurs de 60 ans et plus

Québec prévoit doubler le nombre de véhicules électriques d’ici deux ans

La dette du Québec s’alourdira de 3,4 milliards $

Le cannabis rapporte moins que prévu

Québec met les bouchées doubles pour le transport en commun à Montréal

Le gouvernement du Québec continue d’ailleurs de sous-estimer les revenus générés par ses sociétés d’État au cours des prochaines années.

Hydro-Québec, qui demeure la société d’État la plus rentable, a ainsi vu à elle seule ses revenus gonfler de 500 millions $ au cours de la dernière année.

La vente de 55 % de ses actions dans le fabricant de moteurs électriques TM4 à la multinationale américaine Dana a permis à Hydro-Québec de récolter 277 millions $.

Les températures froides observées au cours de la dernière année ont aussi fait tourner les compteurs d’Hydro-Québec, générant des ventes d’électricité supplémentaires au Québec.

Le gouvernement prévoit qu’Hydro-Québec lui remettra 2,425 milliards $ au cours de la prochaine année et 2,725 milliards $ en 2020-2021.

Dès l’an prochain, le gouvernement s’est d’ailleurs engagé à remettre 100 % des trop-perçus d’Hydro-Québec.

Pour l’année 2018, seulement 120 des 180 millions $ des trop-perçus seront remis aux clients d’Hydro-Québec sous forme de rabais dans sa prochaine demande tarifaire à la Régie de l’énergie.

Les loteries et le vin

Loto-Québec n’est pas en reste alors que les ventes de billets de loteries ont fait bondir ses revenus de 124 millions $ de plus qu’anticipé au cours de la dernière année.

Outre les gros lots qui rapportent gros, les salons de jeux et les casinos de Loto-Québec ont également vu davantage de joueurs franchir leurs portes.

Le gouvernement touchera 1,36 milliard $ de Loto-Québec pour l’année financière qui se termine le 31 mars et 1,271 milliard $ l’an prochain.

Les ventes de vins et spiritueux de la Société des alcools du Québec (SAQ) ont généré dans les coffres du gouvernement 29 millions $ de plus que prévu au cours de la dernière année (1,141 milliard $).

Québec s’attend que la SAQ lui remettre 1,159 milliard $ au cours de l’exercice 2019-2020 et 1,184 milliard $ pour l’année 2021-2021.

Investissement Québec

Investissement Québec a elle aussi généré davantage de revenus que prévu par la vente de participations dans des entreprises.

Le gouvernement a touché 83 millions $ de plus d’Investissement Québec au cours de la dernière année, soit 194 millions $.

Investissement Québec devrait rapporter 139 millions $ l’an prochain et 133 millions $ en 2020-2021.