/news/currentevents

Poste de commandement: une vingtaine de personnes rencontrées

TVA Nouvelles et Agence QMI

Le poste de commandement installé au centre commercial Place du royaume, à Saguenay, a permis de recueillir plusieurs informations qui seront vérifiées par les policiers.

À LIRE ÉGALEMENT

«J.E.» | Le frère et la soeur d'Hélène Martineau ne croient pas à la thèse du suicide

En tout, ce sont une vingtaine de personnes qui se sont présentées au poste de commandement qui a été installé pour une deuxième journée jusqu’à 14h, sans compter les appels à la Centrale de l'information criminelle.

«Toutes les informations seront compilées, analysées, vérifiées et corroborées alors s’il y a quoi que ce soit qui pourrait faire progresser l’enquête ou d’entreprendre de nouvelles recherches ce sera fait», précise la porte-parole de la Sûreté du Québec, Ann Mathieu.

Plusieurs appels ont aussi été transmis à la centrale de renseignement criminel ainsi qu’à la centrale de répartition des appels de la Sûreté du Québec.

Deux ans après la disparition d’Hélène Martineau à Saguenay, l’émission «J.E.» a dévoilé jeudi soir des photos jamais rendues publiques de la femme de 48 ans, prises quelques heures avant sa disparition.

Un homme s'est décidé à aller voir les policiers après avoir regardé l'émission. «J'étais indécdi, j'ai demandé à ma femme si j'y allais. Aujourd'hui je me suis dit que peu importe l'information que je peux donner, si ça peut être utile, c'est bien et si c'est pas utile tant pis», a-t-il dit après avoir fait sa déposition.

Sur ces images captées par des caméras de surveillance, on voit Hélène Martineau à l’intérieur du centre commercial Place du Royaume, à Saguenay, alors qu’elle se rend à la boutique Le Garage pour échanger un morceau de vêtement appartenant à sa fille.

«Nous espérons que ces images [diffusées dans l’émission J.E. jeudi soir] puissent faire en sorte de susciter des souvenirs chez les gens qui ont pu peut-être la croiser ou discuter avec elle», dit Mme Mathieu.

Toute personne qui détiendrait des informations au sujet de cet événement est invitée à communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la SQ, au 1 800 659-4264.

 

Dans la même catégorie