/news/law

Tragédie des Broncos de Humboldt: huit ans de prison pour le camionneur

Agence QMI

Le camionneur Jaskirat Singh Sidhu, responsable de l'accident qui a décimé l'équipe des Broncos de Humboldt le 6 avril 2018, en Saskatchewan, a écopé vendredi d'une peine de huit ans de prison.

L’homme de 30 ans avait plaidé coupable à 29 chefs d'accusation de conduite dangereuse relativement à cette tragédie, qui a tué 16 personnes, en plus d’en blesser 13 autres, dont certains grièvement. Le camion conduit par Jaskirat Singh Sidhu avait embouti l’autobus de l’équipe de hockey le 6 avril 2018 dans l’est de la Saskatchewan.

Selon le «Saskatoon StarPhoenix», Jaskirat Singh Sidhu a été condamné à une peine de huit ans de prison concurrente pour chacune des infractions de conduite dangereuse ayant entraîné la mort et à cinq ans de prison, à purger en même temps, pour conduite dangereuse causant des lésions corporelles. Il a aussi une interdiction de conduite de 10 ans, même s’il devrait être renvoyé du Canada après sa peine puisqu’il est résident permanent.

«Il est déroutant et incompréhensible qu’un conducteur professionnel puisse rater autant de signes sur une aussi longue distance», a dit vendredi la juge Inez Cardinal.

Plusieurs membres de la famille, des amis et des proches des victimes de l'accident d’autobus ont aussi assisté à l’audience de vendredi. Plusieurs personnes portaient un chandail aux couleurs des Broncos de Humboldt.

«Je veux que toutes les victimes et toutes les familles sachent que leur voix a été entendue dans cette procédure. Il était extrêmement difficile pour eux de se faire connaître et de partager leurs expériences dans un forum public», a ajouté la juge Cardinal.

En janvier dernier, un exposé conjoint des faits avait permis d'apprendre que le camionneur avait omis de respecter un arrêt obligatoire, provoquant ainsi la collision entre son poids lourd et l'autobus des Broncos.

À la fin de l’audience de détermination de la peine, le chauffeur de 30 ans s’était excusé. Il avait reconnu son «manque d'expérience» tout en déclarant qu'il assumait «l'entière responsabilité de ce qui s'était passé».

«Je ne peux même pas imaginer ce que vous traversez ou ce que vous avez vécu. J'ai pris les choses les plus précieuses de votre vie», avait-il confié.

Les familles réagissent

Les familles ont réagi vendredi à la suite de la peine imposée au chauffeur qui est responsable de la mort ou des blessures subies par leur fils.

Brad Cross, le père de l'entraîneur-adjoint des Broncos Mark Cross, qui est décédé dans l'accident, a déclaré que sa famille était indifférente à la peine de huit ans d'emprisonnement dont a écopé Jaskirat Singh Sidhu.

«Cela n’a pas vraiment d’importance pour nous. Si cela avait été deux ans, je serais peut-être inquiet», a dit Brad Cross, qui a demandé pendant combien d’années l’accusé aurait dû être emprisonné.

«Nous voulons voir les comportements de conduite changer. L'accident aurait-il eu lieu? Absolument pas. Mais il s’est produit et peut-être que nous pouvons apprendre quelque chose de cela. Je l’espère.»

Mark Dahlgren, dont le fils Kaleb a été blessé dans l’accident, a indiqué pour sa part qu’il ne savait toujours pas quelle était leur «nouvelle normalité», disant que sa famille demeure dans le brouillard à la suite de la tragédie d'avril 2018.

«Je me lève encore certains matins et je me secoue la tête sans pouvoir croire que cela nous est arrivé», a dit M. Dahlgren.

Chris Joseph, dont le fils Jaxon est décédé dans l'accident, a mentionné que sa famille n'était pas satisfaite de la peine prononcée.

«Nous savions que nous allions être déçus en arrivant, mais nous pensons que la juge Cardinal a été très professionnelle, très préparée, et je pense qu'elle en est arrivée avec le chiffre qui était probablement le meilleur pour toutes les parties», a dit M. Joseph au sujet de la peine de prison.

«En ce qui concerne le nombre [d’années], moi personnellement, je savais que j'allais être déçu [peu importe la décision]. Il n’y a pas de peine qui puisse me ferait plaisir. Mais je respecte le fait que la juge Cardinal a fait un travail vraiment approfondi et nous avons été très impressionnés par la façon dont elle l'a fait.»

De son côté, le président des Broncos de Humboldt, Jamie Brockman, a dit par communiqué que la dernière année écoulée avait été «extrêmement difficile» pour son organisation et pour la communauté de Humboldt. Selon lui, la fin des procédures judiciaires «est un grand pas dans le processus de guérison pour les survivants, les familles endeuillées, notre organisation et la communauté».

«La peine est sujette à des opinions divergentes, mais ce qui est important, c'est que M. Sidhu a (plaidé) coupable, a montré des remords et reste responsable de ses actes négligents», a poursuivi M. Brockman.

Dans la même catégorie