/buzz

Un manchot du Cap albinos, cas rarissime, voit le jour!

Agence France-Presse

Un manchot du Cap (Spheniscus demersus) albinos, cas rarissime au sein de la population de ces oiseaux sud-africains elle-même menacée de disparition, a été montré vendredi pour la première fois aux visiteurs du zoo de Gdansk, dans le nord de la Pologne.

«À notre connaissance, il n'y a pas d'autre individu pareil vivant (en captivité) dans le monde», a déclaré Michal Targowski, le directeur du zoo de Gdansk, à la télévision TVN24.

Le bébé manchot, qui n'a pas reçu de nom et dont on ne connaît pas encore le sexe, est né le 14 décembre, mais ce fait a été jusqu'à présent tenu secret.

«Il est vigoureux, en bonne santé. Il mange bien et, chose très importante, il est bien entouré par ses parents», s'est félicité M. Targowski.

Le petit vit pour l'instant uniquement en compagnie de ses parents et de quatre autres individus les plus calmes du groupe de 70 manchots résidant au zoo de Gdansk.

«Il faut l'entourer de mille soins pour que rien de mauvais ne lui arrive», notamment de la part des autres manchots risquant de ne pas accepter sa différence, a souligné le directeur de l'établissement.

Le manchot du Cap vit uniquement sur les côtes d'Afrique du Sud, dans les îles au large, entre la Namibie et Port Elizabeth, en Afrique du Sud. Sa population décline rapidement à cause de la pollution et de la réduction de son habitat sous la pression humaine et industrielle.

Dans la même catégorie