/regional/montreal/montreal

Un dépanneur montréalais condamné à 4530$ pour mauvais affichage des prix

Agence QMI

hand of woman choosing or taking sweet products, snacks on shelves in convenience store

yupachingping - stock.adobe.com

Le propriétaire d’un dépanneur de Montréal a été condamné à payer des amendes totalisant 4530 $ pour ne pas avoir indiqué le prix sur chacun des produits en vente dans son magasin.

Le contrevenant est Hyun Jea Cho, propriétaire du Dépanneur Paré, situé sur la rue Paré dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Il a été condamné en janvier dernier, a mentionné l’Office de la protection du consommateur (OPC), lundi, dans un communiqué

«L'Office lui reprochait de ne pas avoir clairement et lisiblement indiqué le prix de vente sur chacun des produits offerts en vente dans l'établissement, a expliqué l’OPC. L'entreprise, qui ne s'était pas prévalue de l'exemption permise par le règlement, devait étiqueter le prix sur chaque produit. Elle a contrevenu à la loi en omettant d'apposer une étiquette de prix sur plusieurs produits en magasin.»

Dans son communiqué, l’Office a rappelé qu’«au Québec, les commerçants ont l'obligation d'apposer une étiquette de prix sur chacun des biens en vente dans leur établissement».

«Un commerçant peut toutefois se prévaloir de l'exemption permise par règlement, pourvu qu'il respecte certaines obligations, notamment d'utiliser un système de lecteurs optiques, d'indiquer le prix et la description du produit sur une étiquette située à proximité du bien offert en vente et d'appliquer la Politique d'exactitude des prix en cas d'erreur de prix à la caisse.»