/news/society

Un garçon autiste de 4 ans expulsé de son CPE

Isabelle Dorais | TVA Nouvelles

Les parents d'un enfant autiste de 4 ans de Sherbrooke sont désemparés. La responsable du CPE que fréquente leur fils Zachary depuis deux ans leur a annoncé que leur fils était expulsé faute de ressources spécialisées.

«Disons que la journée de vendredi a été une des pires journées de notre vie», a affirmé le père de Zachary, Étienne Croteau. Zachary a reçu son diagnostic du trouble du spectre de l'autisme en début d'année.

Au diagnostic s'ajoute l'expulsion. Dans une lettre acheminée aux parents, on peut lire: «Malgré les attentions personnalisées, nous en sommes arrivés au constat que les mesures prises ne suffisent pas et ne répondent pas aux besoins particuliers de votre fils. Zachary est un petit garçon très attachant, et soyez assurés que nous avons été à bout de nos ressources afin de l'accompagner adéquatement.»

«On nous avait dit d'aller en CPE, que les ressources y étaient. Il y a des règles, mais quand le système rejette ton enfant, c'est difficile», déplore

Pourtant, au ministère de la Famille, le message est sans équivoque. Les services de garde doivent être dispensés aux enfants, qu'importe leur réalité et leurs conditions particulières.

Les objectifs sont de permettre aux enfants de vivre et croître en étant mieux intégrés, de recevoir les services de garde dont ils ont besoin et de soutenir les responsables de service de garde.