/news/culture

Yama Laurent et Nanette Workman reprennent «Let It Be»

Yan Lauzon

 - Agence QMI

Grâce à son interprétation unique de «Let It Be», Yama Laurent n'a laissé personne indifférent lors de son duel face à Kelly Bado sur le plateau de «La Voix», il y a un an. Pas même le célèbre Paul McCartney. Elle s'apprête à ébranler à nouveau le Québec avec sa reprise de ce classique des Beatles, mais cette fois aux côtés de Nanette Workman.

Enregistré vendredi au Planet Studios, à Montréal, le duo se retrouvera sur le premier album de Yama Laurent attendu le 3 mai. Portée par une orchestration simple, le résultat offrira la rencontre entre deux voix justes.

Émotions et nouveautés

Si la gagnante de l'édition 2018 de «La Voix» ne cessait de se faire dire qu'elle devait absolument immortaliser une reprise de «Let It Be», c'est Nanette Workman qui a suggéré qu'elle le fasse en sa compagnie.

Aujourd'hui encore, elle ne déchante pas de son tout premier contact avec la jeune femme. «Quand je l'ai entendue chanter la première fois, ça m'a coupé le souffle. C'est un son dans sa voix, c'est quelque chose qu'elle avait dans son âme qui est passée à travers les paroles, à travers les notes, c'était quelque chose d'inexplicable», se remémore la dame de 73 ans.

Depuis ses débuts durant les années 1960, Nanette Workman avoue n'avoir jamais chanté «Let It Be» et n'avoir jamais entretenu un lien aussi fort avec une chanteuse.

«Je n'ai jamais soutenu un autre chanteur, un autre artiste, dans toute ma carrière. Quand je l'ai vue la première fois, je n'avais jamais eu cet effet avec aucun artiste québécois. Je me suis dit que c'était le genre d'artiste avec qui je voulais être connectée en raison de sa passion, son unicité, sa simplicité, son authenticité.»

La force d'un mentor

Consciente que tout le monde n'a pas sa chance, Yama est encore marquée par ce qu'elle a vécu avec Nanette, son mentor à «La Voix».

«Tu peux voir les gens sur internet, mais tu ne les connais pas vraiment. Mais quand je j'ai vue à "La Voix" pour la première fois, c'est toute la sagesse, tout ce qu'elle a dit, c'est le travail de mentor pour moi et tous les autres, c'est tout ça qui m'a accrochée.»

Par contre, les choses ont changé en un an. Nanette Workman croit que Yama n'a plus besoin qu'elle la prenne sous son aile.

«Il n'y a rien à faire avec elle autre qu'elle doit gagner en expérience. C'est tout. Toute sa vie, elle va apprendre et elle va être une grande artiste si c'est ce qu'elle veut.»

Outre «Let It Be» avec Nanette Workman, l'album éponyme de Yama Laurent contiendra un duo avec Garou pour «Un peu de nous», pièce que le coach de «La Voix 6» a écrite pour sa protégée en grande finale.

Dans la même catégorie