/news/currentevents

Femme attaquée par trois chiens: le propriétaire défait

TVA Nouvelles et Agence QMI

Le propriétaire des trois chiens qui ont violemment attaqué une femme à Potton, en Estrie, la blessant gravement, ne comprend pas pourquoi ses bêtes ont agi de la sorte.

Complètement défait par ce qui s’est passé vendredi soir, Alan Barnes jure pourtant que ses chiens «sont comme des bébés» et qu’ils sont «amicaux». «Ils dorment avec moi, affirme-t-il. Je n’ai jamais eu de problèmes avec eux. Je les emmène partout avec moi en public.»

La victime, dont l’âge et l’identité ne sont pas connus, se promenait à pied sur le chemin de l’Aéroport, lorsqu’elle a été attaquée vers 18 h 15 par les trois molosses. C’est M. Barnes qui a appelé les services d’urgence quand il l’a aperçue, gisant au sol près de sa résidence et sévèrement blessée au haut du corps.

L’attaque a été si violente que les premiers répondants «ont été traumatisés dans une certaine mesure», a déclaré le maire de Potton, Jacques Marcoux en entrevue avec TVA Nouvelles. «Il va falloir faire en sorte, à la municipalité, que nous leur offrions une aide psychologique pour leur permettre d’oublier le tout», a-t-il ajouté.

CAPTURE D'ÉCRAN/TVA NOUVELLES

La dame a été transportée à l’hôpital où elle a dû subir des interventions chirurgicales. Selon ce qu’a pu apprendre TVA Nouvelles, elle a passé au moins huit heures sur la table d’opération. Elle repose désormais dans un état stable.

Le propriétaire des bêtes ne connait pas leur race avec certitude. Selon lui, il s’agit d’un croisement entre un labrador et une autre race qu’il ignore.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec Claude Denis a indiqué samedi qu’une enquête a été ouverte et le service de l'identification judiciaire a été dépêché sur les lieux du drame.

Gardés en quarantaine par leur propriétaire, les animaux seront évalués dans les prochains jours, a mentionné le sergent Denis.

Dans la même catégorie