/regional/montreal/monteregie

Des parents d'enfants autistes inquiets à Boucherville

TVA Nouvelles

Alors qu’on soulignait mardi la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, des parents d'enfants atteints de ce trouble ont exprimé leur inquiétude à Boucherville puisque la Commission scolaire des Patriotes envisage de transférer ces jeunes dans une autre école l'automne prochain.

«Dès la maternelle, on a dû se battre pour avoir un support constant, soutient Annie Bureau, mère d’un enfant autiste. Ce qu'ils nous offrent présentement, Les jeunes découvreurs, dans ce groupe-là, c'est le support dont il a besoin pour le rendre disponible aux apprentissages.»

Depuis 18 ans, l'école Les jeunes découvreurs accueille deux classes d'enfants atteints du trouble du spectre de l’autisme. Au total, cela représente 18 élèves en tout dans cet établissement qui en compte 500. Pour bien fonctionner, ces jeunes ont besoin de routine et de stabilité.

«Les enseignants du régulier accueillent, dans un programme d'intégration, nos enfants dans leurs classes, ils les veulent», ajoute Daniel Morin, le père d’un jeune autiste.

La porte-parole de la commission scolaire dit que la décision n'est pas encore prise et que même si on manque d'espace à l'école Les jeunes découvreurs, déplacer des groupes d'enfants est toujours la dernière solution envisagée.

«On veut manifester notre désaccord avec cette possibilité-là, donc on tient à cette stabilité-là pour nos enfants», souligne Mme Bureau

Ces parents espèrent encore convaincre le conseil des commissaires de ne pas abandonner leurs enfants, même s'ils sont peu nombreux.