/finance/homepage

Les Boeing 737 MAX d'Air Canada cloués au sol jusqu'en juillet

Agence QMI et TVA Nouvelles

Le transporteur Air Canada a annoncé, mardi, que ses avions 737 MAX de Boeing ne voleront pas avant au moins le 1er juillet prochain, perturbant au passage ses horaires de vol.

À la mi-mars, Air Canada a été forcée de clouer au sol ses 24 appareils 737 MAX, dans la foulée de l'écrasement du vol d'Ethiopian Airlines. Certains de ces avions ont été envoyés à l'aéroport de Trois-Rivières, où ils sont entreposés.

Or, ceux-ci ne sont pas prêts de redécoller. «Puisque la date de la reprise de l’exploitation des 737 MAX n’est pas connue, [...] Air Canada retire ce type d’appareil de ses horaires au moins jusqu’au 1er juillet 2019» a fait savoir le transporteur mardi en affirmant prendre cette décision afin de planifier ses horaires.

D'ailleurs, l’hélicoptère TVA Nouvelles a survolé l'aéroport de Trois-Rivières où l'ont retrouve 5 des 24 appareils d'Air Canada qui y sont entreposés .

La perte de ces avions, qui effectuaient environ 75 vols par jour, principalement en Amérique du Nord, force l'entreprise à jongler avec ses horaires. Entre autres, le lancement de plusieurs liaisons saisonnières a été reporté de quelques semaines, dont celle entre Montréal et Bordeaux, en France, qui débutera le 1er juillet plutôt que le 15 juin.

La reprise des vols vers Haïti depuis Montréal a aussi été reportée au 18 juin.

Air Canada a même été forcée d'annuler complètement deux liaisons aériennes, soit celle entre Halifax et Londres et celle entre St. John's et Londres.

Une politique spéciale a été mise en place par Air Canada pour dédommager les clients affectés par cette modification des horaires de vol.

La décision d'Air Canada survient alors que Boeing s'est fait demander par les autorités américaines, lundi, de revoir ses modifications apportées au système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans l'écrasement d'un 737 MAX de Lion air en octobre dernier.

Dans la même catégorie