/news/society

Un couple passe près de «perdre» 1 million $

Agence QMI

GRACIEUSETÉ/LOTO-QUÉBEC

Nicole Pednault et son conjoint Roger Larocque ont bien failli ne jamais devenir millionnaires. Ils ont réclamé mercredi la somme de 1 million $ juste à temps, leur billet de la loterie 100 $ ULTIME, oublié dans un livre pendant un an, expirant ce vendredi.

Loto-Québec les a présentés mercredi comme des millionnaires «in extremis» en racontant l’histoire de ce couple montréalais, qui avait acheté son billet gagnant pour la Saint-Valentin de... 2018.

Les Pednault-Larocque ont réclamé leur pactole mercredi, au siège social de Loto-Québec, à Montréal.

C’est en cherchant des objets sur le Japon, où le couple a déjà voyagé, que Mme Pednault a découvert le billet dans le livre «Mon Japon». Elle voulait aider son petit-fils, qui participait à une exposition.

«Si mon petit-fils ne m’avait pas demandé de lui prêter des objets pour son exposé, je n’aurais jamais retrouvé le billet à temps», a relaté Mme Pednault.

«La première chose que j’ai faite en découvrant le billet dans le livre, c’est d’aller voir la date limite pour réclamer un lot sur le site de Loto-Québec. C’est toute une chance de l’avoir retrouvé à la dernière minute comme ça!» a-t-elle poursuivi.

«On n’a pas prévu célébrer ce soir. On va aller dans un petit resto... mais on va se gâter en commandant une poutine double sauce et double fromage!» a indiqué Mme Pednault, en blaguant.

Soulignons que le couple souhaite faire plaisir à ses cinq garçons – qui n’étaient pas encore au courant de la bonne chance de leurs parents – ainsi qu’à leurs petits-enfants. M. Larocque a l’intention de son côté de se glisser prochainement derrière le volant d’une nouvelle voiture.