/news/politics

Le monastère de Berthierville est protégé pour au moins 30 jours

Agence QMI et TVA Nouvelles 

Irritée par la destruction possible d’un monastère à valeur patrimoniale à Berthierville, dans Lanaudière, la ministre de la Culture a agi rapidement jeudi en ordonnant que soit protégé le bâtiment pour au moins 30 jours.

«J’ai signé une ordonnance disant au propriétaire des lieux: "Vous ne touchez à rien. Vous ne démolissez pas ce magnifique bâtiment"», a indiqué Nathalie Roy, lors d’une mêlée de presse, jeudi.

À lire aussi: La ministre Proulx rappelle la mairesse à l'ordre

En vertu de l’article 76 de la Loi sur le patrimoine culturel, la ministre de la Culture et des Communications peut agir ainsi s’il «existe une menace réelle ou appréhendée que soit dégradé de manière non négligeable un bien susceptible de présenter une valeur patrimoniale».

Au cours des 30 prochains jours, des spécialistes du ministère vont évaluer la valeur patrimoniale du bâtiment, a indiqué Mme Roy.

«J’ai demandé aux spécialistes du ministère de la Culture ce qu’on peut faire pour éviter qu’une bâtisse d’une telle beauté, d’une telle architecture, ayant autant d’histoire, qui fait partie du patrimoine bâti québécois se retrouve sous le pic des démolisseurs», a-t-elle expliqué.

«Ce que j’espère, c’est qu’on trouve une forme de protection permanente pour ce bâtiment-là. Nous y travaillons», a-t-elle ajouté.