/news/society

Vers un nouveau médicament pour traiter la sclérose en plaques

TVA Nouvelles 

Dans les laboratoires du centre de recherche du CHUM, quatre équipes d’une centaine de personnes se relaient afin de découvrir un nouveau médicament qui pourrait transformer la vie de personnes atteintes de sclérose en plaques.

Parmi celles-ci, Marie-Josée Comtois, atteinte de cette maladie depuis 31 ans, fonde beaucoup d’espoir sur les découvertes médicales qui se multiplient.

«J'ai raison d'avoir espoir là-dedans, parce que c'est arrivé en cours de maladie qu'il y ait des médicaments qui arrivent quand il n'y avait rien du tout», dit-elle.

Au moment de recevoir le diagnostic, elle avait un bébé et craignait pour son avenir. Or, les médicaments ont diminué les symptômes et les crises. Depuis 20 ans, 14 différents traitements ont fait reculer la sclérose en plaques, sans toutefois la guérir.

«Ces médicaments-là, qui affectent le système immunitaire, sont des médicaments qui bloquent la formation des plaques», explique Dr Alexandre Prat, neurologue et chercheur au CHUM.

La sclérose en plaques prend pour cible la myéline, soit la couche protectrice des fibres nerveuses du système nerveux central.

Les chercheurs tentent de déterminer comment des cellules immunitaires traversent les vaisseaux sanguins pour se rendre dans le cerveau et quelles sont les molécules qui attaquent le système nerveux central.

Une autre recherche dans cinq grands centres universitaires de Vancouver à Montréal, menée au coût de huit millions de dollars récoltés par la Société canadienne de sclérose en plaques, va réunir 500 patients.

«On va leur faire des résonances magnétiques et des prises de sang toutes les années, pendant sept ans. On va être capable de faire une corrélation qui va nous permettre de prédire exactement quel patient est à risque de faire de la progression. Et donc, on pourra changer le traitement en fonction de ces paramètres-là», dit Dr Alexandre Prat.

Environ 20 000 Québécois sont touchés par cette maladie.

Dans la même catégorie