/news/politics

Le ministre Jolin-Barrette dénonce les propos «inacceptables» du maire de Hampstead

TVA Nouvelles

Le ministre l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion a condamné les propos tenus, vendredi midi, par le maire de la petite municipalité montréalaise de Hampstead.

Au sujet du projet de loi sur la laïcité, le maire William Steinberg a affirmé que c’était «une tentative pour déplacer ceux qui pratiquent des religions minoritaires, pour faire place aux non-croyants et aux chrétiens au Québec».

«Ceci est du nettoyage ethnique. Pas avec une arme à feu, mais avec une loi», a ajouté le maire William Steinberg. «C’est raciste et méprisable», a conclu le maire de Hampstead.

Lors d’une mêlée de presse vendredi après-midi, le ministre Simon Jolin-Barrette a rappelé aux élus de «faire preuve de modération dans leurs propos».

«J’invite le maire à faire part de sa divergence d’opinion dans le respect de l’opinion de tous les Québécois», a soutenu le ministre caquiste. «Des propos comme ceux-ci ne sont pas acceptables et des accusations comme celles-ci, elles n’ont pas leur place», a conclu M. Jolin-Barrette.

La députée de Québec solidaire, Ruba Ghazal, qui était de passage à 100% Nouvelles, à LCN, a elle aussi condamné les propos du maire de Hampstead. «Ce sont des propos condamnables. J’ai très peur pour le Québec avec des propos comme ça», a confié la députée de Mercier.

Selon elle, le projet de loi 21 «fait très mal» aux Québécois, qui ressentent un «grave sentiment de rejet».

Dans la même catégorie