/regional/quebec/quebec

Que se passe-t-il si votre contrat de déneigement se terminait le 1er avril?

José Laganière | TVA Nouvelles

L'hiver continue de s'accrocher dans la région de Québec et ces précipitations tardives causent bien des maux de tête aux déneigeurs, notamment ceux dont les contrats se terminaient le 1er avril.

Pour ramasser la neige de la tempête de lundi, quelques entreprises offraient la possibilité d'acheter un déneigement supplémentaire, alors que d'autres ont tout simplement décidé de donner le service comme si le contrat était encore en vigueur. Groupe Essa, qui compte plus de 200 tracteurs sur la route, a choisi cette option. Cette tempête printanière a engendré des coûts supplémentaire d'environ 75 000$ à l'entreprise.

«Ça fait trois ans qu'on dépasse. On offre le service, on n’a pas le choix, on ne peut pas laisser les gens avec un gros remblai de neige derrière leurs véhicules. On espère qu'ils vont penser à nous lorsque viendra le temps de renouveler leur contrat» explique le copropriétaire de Groupe Essa, Simon Jourdin, tout en ajoutant qu'il devra inévitablement augmenter un peu ses prix l’an prochain.

Au ministère des Transports, les contrats d'entretien des routes sont en vigueur jusqu'au 17 avril pour la région de Québec.

Du côté de la Ville de Québec, les contrats de déneigement avec ses sous-traitants sont, eux, valides jusqu'au 30 avril. Si la météo nous réservait une autre surprise au-delà de cette date, les ententes peuvent toujours être prolongées au besoin.

Dans la même catégorie