/news/politics

Course à la direction: après y avoir réfléchi, Sam Hamad décline aussi

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

Après réflexion et après avoir jaugé ses appuis, l’ex-ministre Sam Hamad renonce lui aussi à se porter candidat à la chefferie du PLQ.

«J’ai réfléchi à ça, malgré des textos, des appels, j’ai été agréablement surpris par les messages, mais je n’y va pas à la chefferie», a-t-il confié mercredi à notre Bureau parlementaire.

Le Journal rapportait ce matin que certains libéraux ont évoqué le nom de l’ancien député de Louis-Hébert après le désistement d’André Fortin, qui était jusqu’ici le seul aspirant chef potentiel provenant des régions. La possibilité que la course se joue uniquement entre candidats montréalais fait craindre le pire chez les libéraux, qui ne récoltent plus que 10% d’appuis chez les francophones. Selon nos informations, Sam Hamad avait manifesté un certain intérêt pour la direction du PLQ. Il a choisi de ne pas tenter sa chance.

«Ça va très bien en affaires, la qualité de vie est très bonne, je gagne bien ma vie, et j’ai donné pas mal», insiste l’ex-politicien.

Il ferme définitivement la porte à un retour en politique active au provincial et au fédéral.

Et la politique municipale? Sam Hamad n’a pas voulu répondre.

Dans la même catégorie