/news/currentevents

Le cégep de Saint-Hyacinthe évacué après un faux appel à la bombe

TVA Nouvelles 

Un appel à la bombe a forcé l’évacuation du cégep de Saint-Hyacinthe, en Montérégie, mercredi matin. Il s'est avéré non fondé quelques heures plus tard.

En fin d’après-midi, la Sûreté du Québec (SQ) a confirmé à TVA Nouvelles qu’aucune menace n’avait été retrouvée sur les lieux.

«Depuis 14h30, toutes les vérifications sont terminées et rien de menaçant n’a été retrouvé», a indiqué Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ.

Une enquête de la Sûreté du Québec est toujours en cours pour retracer l’auteur de l’appel à la bombe.

«Restez calmes»

«Pour des raisons de sécurité, le cégep doit évacuer tous les bâtiments sur les trois campus», avait indiqué l’établissement dans un message envoyé à ses membres mercredi matin.

«Restez calmes. Veuillez évacuer le site immédiatement par la sortie la plus près. Apportez vos effets personnels avec vous et quittez les lieux immédiatement», avait-on précisé dans le message.

 

L’évacuation des quelque 2200 étudiants présents s’est déroulée «dans le calme et de façon sécuritaire», selon un communiqué émis par le cégep en après-midi.

Les cours ont été suspendus et le cégep a été fermé pour la journée.