/news/society

Le cannabis coûte plus cher depuis la légalisation

Agence QMI

Le cannabis est devenu plus coûteux au pays depuis la légalisation de la production et de la vente à des fins non médicales le 17 octobre dernier.

Selon Statistique Canada, qui se base sur des données transmises volontairement par des consommateurs par l’entremise de l’application StatsCannabis, les prix du gramme de cannabis ont augmenté en moyenne de 17,3 %, de 6,85 $ à 8,04 $ depuis la légalisation.

Quelque 19 443 soumissions ont été acheminées à StatsCannabis par des consommateurs, dont 1129 depuis la légalisation du 17 octobre 2018. De ce nombre, 936 nouvelles soumissions ont été retenues.

«Tous les consommateurs, peu importe la fréquence de leur consommation, payaient le cannabis séché plus cher après la légalisation», a indiqué Statistique Canada mercredi.

«Les consommateurs occasionnels, soit ceux qui ne consomment du cannabis que quelques fois par année, payaient 27,2 % de plus par gramme de cannabis séché, tandis que les consommateurs fréquents, soit ceux qui consomment du cannabis tous les jours, payaient 14,8 % de plus depuis la légalisation», a ajouté l’agence fédérale.

Hausse de 15,9% au Québec

Au Québec, le prix moyen du gramme de cannabis était le plus faible avant la légalisation, à 5,82 $. Il serait maintenant de 6,75 $, en hausse de 15,9 %, selon les consommateurs qui ont partagé les prix par l’entremise de StatsCannabis. Le prix moyen du gramme dans la Belle Province demeure le moins cher au pays.

C’est au Nouveau-Brunswick et au Manitoba où les consommateurs ont dû encaisser la hausse la plus significative du prix moyen du gramme de cannabis. Statistique Canada a indiqué que c’est au Nouveau-Brunswick que les prix étaient les plus faibles avant la légalisation du cannabis. Depuis, ils ont crû de 30,5 % pour atteindre un prix moyen de 8,27 $ le gramme.

Du côté du Manitoba, le prix moyen du gramme de cannabis a atteint 9,14 %, une augmentation de 27,7 %, soit la deuxième hausse la plus marquée parmi les provinces canadiennes.

Les augmentations les plus faibles, en fonction des réponses des consommateurs, ont été notées en Colombie-Britannique (3,7 %), à l’Île-du-Prince-Édouard (5 %) et en Ontario (8,5 %).

L’agence fédérale rapporte enfin que depuis la légalisation, les gens qui se sont approvisionnés dans le marché légal ont payé en moyenne 9,99 $ le gramme, le marché illégal demeurant moins coûteux pour les adeptes de cannabis, avec une moyenne de 6,37 $ le gramme.