/news/politics

Des chauffeurs de taxi manifestent à Québec

Valérie Bidégaré | Journal de Québec

Des chauffeurs de taxi de partout au Québec ont pris d'assaut, mercredi matin, le boulevard René-Lévesque afin de réitérer leur mécontentement a l'égard du projet de loi 17.

Des chauffeurs de Montréal, Lanaudière, Trois-Rivières, Saguenay-Lac-St-Jean et de Québec se sont stationnés sur deux voies du boulevard René-Lévesque, non loin des bureaux du ministre des Transports, situés au 700, boulevard René-Lévesque, afin de perturber la circulation.

 

Ils brandissent des pancartes, jouent du klaxon et scandent également «Bonnardel, assassin». Ils se dirigeront ensuite à pied devant l'Assemblée nationale, vers 10h, juste à temps pour l'ouverture des consultations parlementaires sur le projet de loi 17, où ils manifesteront. 

Des portes-paroles de l'industrie du taxi assistent d'ailleurs à l'ouverture des consultations avant de se joindre à la manigestion.

Des discussions avec le ministre François Bonnardel se sont déroulées lundi, mais les chauffeurs déplorent le manque d'ouverture du gouvernement quant à la révision de sa position concernant le projet de loi 17 qui ouvrirait la porte à Uber ayant comme effet de réduire la valeur des permis des chauffeurs de taxi.

D'ailleurs, ces derniers évaluent la valeur de leurs permis a 1,3 milliards de dollars alors que le gouvernement propose jusqu'à 500 M$ en compensation afin d'éponger cette baisse.