/regional/estduquebec/basstlaurent

Les parents ne partent pas en guerre contre l’Hôpital de La Malbaie

Mariane Lajoie | TVA Nouvelles

Les parents de la petite Aprilia, qui est née dans la nuit du 5 avril, sur la route 138, alors que son père conduisait, ont décidé de ne pas partir en guerre contre l’Hôpital de La Malbaie. Ils n’intenteront donc pas de recours contre l’établissement.

En raison de la fermeture, pendant six jours, du département d’obstétrique, à l’Hôpital de La Malbaie, aucun accouchement n’y était possible. Les femmes enceintes étaient redirigées vers Québec. Toutefois, dans le cas de la famille Lauzier-Dandurand, amenée à se rendre par ses propres moyens à Québec, l’accouchement a été trop rapide et il s’est déroulé sur la route.

Mais Jean-François Dandurand et Angélique Lauzier ont pris la décision de ne pas s’acharner sur cette histoire. Ils risquent simplement de demander un remboursement pour les frais encourus par cette mésaventure.

Dans cette histoire, le manque de personnel infirmier a été montré du doigt, puisque la découverture a été causée par l’absence d’une infirmière.

Sur sa page Facebook, hier, le CIUSSS de la Capitale-Nationale publiait que cinq postes d’infirmières-obstétriciennes et 40 d’infirmières dans différents milieux étaient à combler, pour assurer les soins de proximité dans Charlevoix.