/finance/homepage

Guy Laliberté vend sa luxueuse maison de Beverly Hills pour 7 M$

Sylvain Larocque | Journal de Montréal

Après une vingtaine d’années au cours desquelles il a pu y admirer Los Angeles en toute quiétude, Guy Laliberté a vendu sa luxueuse résidence de Beverly Hills pour 5,4 millions $ US, soit 7,2 M$ CA.

Le cofondateur du Cirque du Soleil a donc dû dire adieu au célèbre code postal du secteur, rendu célèbre par le feuilleton télévisé Beverly Hills, 90210. 

Le milliardaire québécois a officialisé la transaction en février. L’acheteur provient de la Chine continentale, selon le blogue spécialisé Yolanda’s Little Black Book. 

La maison de plus de 4200 pieds carrés compte quatre chambres à coucher, quatre salles de bain et demie, une salle de gym, une immense cuisine et une piscine extérieure offrant une vue à couper le souffle. Le terrain a une superficie de 18 000 pieds carrés. 

Maison corporative

Le Cirque du Soleil avait acquis la propriété en décembre 1996 pour en faire une « maison corporative », a expliqué au Journal une porte-parole de M. Laliberté, Anne Dongois. L’entreprise avait alors déboursé 2,27 M$ US, d’après le site du courtier immobilier Redfin. 

En avril 2015, la résidence a été revendue à Lune Rouge, le holding personnel de Guy Laliberté, pour 3,3 M$ US. La transaction s’inscrivait dans le cadre de la vente de 90 % du Cirque pour 1,5 milliard $ US à un groupe mené par les firmes TPG Capital des États-Unis et Fosun de Chine. 

M. Laliberté a donc réalisé une plus-value d’un peu plus de 2 M$ US (2,8 M$ CA) en moins de quatre ans, ce qui lui a procuré un rendement composé de près de 14 % par année (en excluant les dépenses). 

« C’est une maison qui était utilisée par les employés du Cirque lors de déplacements professionnels, a précisé Mme Dongois. Comme Lune Rouge n’a pas d’activités commerciales dans le coin de Beverly Hills, elle a été vendue. » 

Concept multisensoriel

Le principal projet de Lune Rouge est PY1, un « concept de divertissement multisensoriel » qui fera ses débuts en juin dans une pyramide érigée au Vieux-Port de Montréal. 

Lune Rouge a aussi investi dans les jeunes entreprises Reflector, HelloStrategy et Cortex ainsi que dans les projets immobiliers de la Maison Alcan à Montréal et de Magic City à Miami. 

Autre vente à Las Vegas

Malgré la vente de la propriété de Beverly Hills, le parc immobilier de Guy Laliberté demeure impressionnant. Lune Rouge possède notamment une île en Polynésie française qu’on peut louer pour 1,5 M$ par semaine, un domaine sur Big Island, dans l’archipel d’Hawaï, et deux maisons à Ibiza, en Espagne. 

Sa résidence principale de Saint-Bruno-de-Montarville est évaluée à 4,6 M$. 

Selon les registres publics, M. Laliberté a vendu en 2014 sa vaste demeure de Las Vegas pour 1,2 M$ US. La propriété avait été mise en vente en 2010 pour 1,9 M$ US. Le Cirque l’avait payée 1,4 M$ US en 1996.