/news/travel

Les neuf coups de coeur d’un Parisien

Antoine Aubert

 - Agence QMI

Erwan Caradec est un Parisien amoureux du Québec. Passé par plusieurs restaurants montréalais au début des années 2000, il est revenu dans la capitale française où il a ouvert, en 2016, La Maison de la poutine. L’enseigne comptera bientôt trois établissements à Paris et un à Toulouse. Le chef nous donne quelques-uns de ses lieux préférés dans la Ville Lumière, pour se balader, se cultiver et (bien sûr) manger.

1. Les restaurants de Montorgueil et des Halles

Qui dit Paris, dit gastronomie. Autour de la rue Montorgueil et du grand centre commercial des Halles, se trouvent des adresses qui devrait plaire aux gourmands. Ainsi, «le Louchebem est un resto-boucher vraiment dans la tradition de la brasserie parisienne, avec une viande parfaitement cuite. Dans un autre style, j’adore le canard laqué de Chez Vong». Côté boulangerie, Bo&Mie devrait ravir ceux qui veulent goûter à la fameuse baguette.

2. Le Palais de Tokyo, musée de la performance

«J’aime surtout ce qui est décalé, d’où mon intérêt pour l’art moderne», dit Erwan Caradec. Le Palais de Tokyo répond à ce critère grâce à ses « performances d’artistes contemporains qui viennent sur place avec leurs installations». À l’extérieur, il y a aussi de l’animation. «Je me souviens notamment des jongleurs et des cracheurs de feu, sur le parvis, le soir.»

3. Les mélanges des styles dans le Marais

En plein coeur de la capitale française, le Marais offre un mélange des genres bienvenu. «Il y a le Paris à l’ancienne. J’adore me perdre dans les petites rues du quartier.» À côté des élégants hôtels particuliers vieux de plusieurs siècles, la modernité est aussi présente, «notamment, avec le “street art”. On trouve même un vrai Banksy près du Centre Pompidou. Puis c’est le quartier gai, ça amène quelque chose de différent et j’aime ça.»

4. Le parc de Saint-Cloud

«C’est un immense parc qui permet de prendre une belle bouffée d’air frais sans s’éloigner de Paris.» Outre ses grandes allées et ses fontaines impressionnantes, on l’apprécie également pour son bois. L’espace vert accueille également de nombreux événements, dont des fêtes foraines pour les enfants et le festival de musique Rock en Seine en août.

5. Le 15e, arrondissement à découvrir

Méconnu car plutôt résidentiel, le 15e arrondissement vaut pourtant le détour. «Ma routine: on dîne au Benkay, restaurant japonais de l’hôtel de luxe Novotel. Le samedi, le menu à 5 ou 6 services est beaucoup moins cher. Ensuite, on fait du magasinage au centre commercial de Beaugrenelle. Puis on se balade au parc André-Citroën, où on peut monter dans une montgolfière. Enfin, on s’arrête pour déguster une délicieuse pâtisserie chez Ma douce soeur

6. Les canaux de La Villette

Nous voilà dans le 19e arrondissement, un Paris moins m’as-tu-vu, au bord de canaux qui traversent le bassin et le parc de La Villette. «Je retrouve un peu les sensations des tam-tams à Montréal. On y fait des percussions, il y a des fanfares brésiliennes (batacuda), des musiciens de rue. On peut aussi pique-niquer.» Dans le parc même, on trouve la Cité des sciences et de l’industrie «où on propose aux enfants un tas de petites expériences ludiques».

7. Oberkampf, le Paris «bobo»

Depuis plusieurs années, Oberkampf reste l’un quartiers des plus branchés de la capitale. «Ça s’est encore accentué, on le voit avec les boutiques qui ouvrent: des barbiers, des magasins bios, des petites tables.» En plus d’être propice aux balades, ce joli coin du 11e arrondissement fait office de référence pour aller trinquer. «La rue Oberkampf elle-même est celle des bars. C’est l’un des endroits où les Parisiens vont le plus boire »

8. La rue Mouffetard, l’esprit parisien

Il y a, sur et autour de cette belle rue pavée qui mène au Panthéon, le Paris rêvé par certains touristes, entre marchés, fromageries et «des restaurants dont le décor semble avoir inspiré le film “Ratatouille”». Les commerces sont de qualité, tel le pâtissier Carl Marletti (rue Censier). «J’y ai mangé l’une des meilleures tartes au citron de ma vie.»

Ce coin permet aussi de découvrir des trésors historiques comme les arènes de Lutèce, un amphithéâtre antique désormais propice aux... matchs de soccer, le sport national.

9. Le Kube Hôtel

Cet hôtel quatre étoiles original se dresse derrière la Gare du Nord et non loin du Sacré-Coeur. «La déco est absolument géniale. Il y a un grand mélange de matériaux (du fer, du bois), du végétal aussi avec des murs recouverts de plantes. Puis ils ont un bar de glace.» Les chambres, plus épurées, misent sur le confort et les couleurs chaudes, «mais elles sont grandes, ce qui est assez rare à Paris».

Dans la même catégorie