/news/politics

L’Ontario impose un autocollant politique aux stations-service

Agence QMI

STOCKQMI-ESSENCE

SÉBASTIEN ST-JEAN/24H MONTREAL/AGENCE QMI

L’Ontario impose aux stations-service un autocollant politique contre la taxe carbone fédérale, ce qui mécontent les propriétaires, sous le coup de lourdes amendes s’ils refusent de les coller.

«Le premier ministre [Doug Ford] devrait avoir honte d'avoir recours à des amendes excessives pour forcer les entreprises à diffuser son message contre le climat, a déclaré le chef du Parti vert de l'Ontario, Mike Schreiner, dans un communiqué. Cela n'a rien à voir avec la transparence, mais ça ressemble à un coup de pouce à ses cousins fédéraux pour remporter les élections.»

Le gouvernement progressiste-conservateur, qui dénonce la taxe fédérale sur le carbone depuis plusieurs semaines, souhaite coller sur toutes les pompes de la province un autocollant indiquant que cette taxe vaudra 0,044 $/litre d’essence cette année, et augmentera jusqu'à 0,111 $/litre en 2022. L’autocollant indique aussi aux automobilistes que «la taxe carbone fédérale va vous coûter cher».

Le député de l’opposition néo-démocrate, Peter Tabuns, a déniché l’article du budget provincial, déposé jeudi, qui indique que les stations-service qui s’opposeraient à l’autocollant pourraient être punies de 5 000 $ d’amende par jour pour une première infraction et 10 000 $ pour les suivantes.

«C’est vraiment un coup bas, même pour Doug Ford, a indiqué le député, par communiqué. C’est déjà assez grave qu’il gaspille l’argent public au profit d’une publicité partisane, mais il menace maintenant les propriétaires d’entreprises privées de lourdes amendes pour avoir omis de publier une annonce du Parti conservateur. La liberté d'expression en prend pour son grade.»

Sydney Stonier, porte-parole du ministre de l’Énergie, Greg Rickford, a déclaré que le gouvernement avait pris des mesures pour que tous les Ontariens comprennent l’impact de la taxe fédérale sur le carbone à chaque fois qu’ils font le plein d’essence.

«Ces mesures de transparence permettront aux familles de savoir exactement de combien la taxe sur le carbone Trudeau augmente le prix du litre à chaque pompe à essence de la province», a-t-elle déclaré dans un courriel envoyé au «Toronto Sun».

Dans la même catégorie