/regional/quebec/quebec

La crue des eaux inquiète les riverains de plusieurs régions

TVA Nouvelles et Catherine Bouchard | Le Journal de Québec

Dans plusieurs régions du Quéébec, des rivières menacent de déborder en raison de la crue printanière des eaux.

La Chaudière à risque

La rivière Chaudière est sous haute surveillance, de la Beauce à Lévis, alors que celle-ci est sortie de son lit dimanche, dans le secteur de Saint-Georges.

Les pluies à venir forcent les autorités à rester aux aguets, puisque son niveau est toujours en hausse, dans plusieurs secteurs.

L’Estrie aussi touchée

La Ville de Sherbrooke est en mode préalerte et surveille de près la rivière Saint-François.

Le niveau de l'eau se situe actuellement à 16 pieds. Lorsque celui-ci s'élève à 18 pieds, le mode alerte est déclenché par la Ville. Avec les précipitations prévues lundi, il est possible que le niveau de l'eau dépasse 19 pieds.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Pour le moment, même si le niveau de l'eau est à la hausse, aucune évacuation n'est prévue. En général, il faut attendre que la rivière Saint-François atteigne 21 pieds avant de débuter des évacuations.

Le cours d'eau demeure aussi à surveiller dans les prochains jours. Le redoux et la pluie, annoncés cette semaine, pourraient hausser encore le niveau de l'eau.

Ailleurs, en Estrie, deux lacs sont aussi en observation. Il s'agit du lac Memphrémagog, à Memphrémagog et du lac Massawipi, près du quai passerelle à North Hatley.

Dans la même catégorie