/news/world

Trump déplore le «terrible» incendie à Notre-Dame et conseille les pompiers

Agence France-Presse 

 

Larguer de l'eau sur Notre-Dame de Paris pour éteindre les flammes, comme l'a suggéré Donald Trump et pensé tous les Parisiens ou presque, n'est pas une option, a indiqué lundi soir la Direction générale de la Sécurité civile, car cela pourrait détruire le bâtiment en proie à un violent incendie.

Le président américain Donald Trump a jugé «terrible» d’assister à l’incendie ravageant lundi l'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris, conseillant aux secours d'«agir vite».

«C'est si terrible d'assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris. Peut-être faudrait-il utiliser des bombardiers d'eau pour l'éteindre. Il faut agir vite», a tweeté M. Trump.

 

Rapidement, la Sécurité civile française a indiqué qu’il s’agissait d’une mauvaise idée. Le largage d'eau sur ce type d’édifice pourrait avoir des conséquences irréparables.

«Tous les moyens sont engagés à l'exception des avions Canadair techniquement inadaptés pour éteindre ce type d'incendie. Le largage d’eau par avion sur ce type d’édifice pourrait en effet entraîner l’effondrement de l’intégralité de la structure. Aux côtés des sapeurs-pompiers qui font actuellement le maximum pour sauver Notre-Dame», a-t-elle expliqué sur Twitter, sans répondre directement à Donald Trump.

C'est un «feu difficile», ont indiqué les pompiers à l'AFP. Environ 400 d'entre eux sont mobilisés autour de l'édifice, selon le ministère de l'Intérieur sur Twitter.

Sur place, les secours tentent donc d'éteindre le feu à l'aide de lances à eau puissantes, juchés sur des bras articulés à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, selon les images de l'AFP.

«L'un des grands trésors du monde»

Plus tard, à la tribune d'une réunion politique dans l'Etat du Minnesota, le président américain a estimé que la cathédrale gothique au coeur de Paris était «l'un des grands trésors du monde».

«Quand nous sommes sortis de l'avion, elle brûlait avec une intensité qu'on voit rarement dans les incendies», a dit M. Trump.

 

Le milliardaire républicain a ajouté que Notre-Dame était «probablement plus importante que pratiquement tous les musées du monde». «C'est au-delà des pays, c'est au-delà de tout (...), cela fait partie de notre culture, de notre vie, c'est vraiment une grande cathédrale», a poursuivi M. Trump. «C'est une scène terrible», a-t-il conclu au sujet de l'incendie.

Le «cœur brisé»

Melania Trump, la première dame des États-Unis, a confié avoir le «coeur brisé» pour les Parisiens en voyant les images du brasier.

 

«Je prie pour que tous soient sains et saufs», a tweeté l'épouse du président américain.

 

«Je suis de tout coeur avec Paris», a tweeté la démocrate Hillary Clinton, rivale défaite de M. Trump à la présidentielle 2016.

Rappelant que Notre-Dame était un «symbole emblématique de foi dans le monde entier», le vice-président américain Mike Pence a lui confié: «Il est déchirant de voir une maison de Dieu en flammes».

Les célèbres pompiers de New York, qui avaient payé un lourd tribut lors des attentats du 11-Septembre 2001, ont assuré de leur solidarité les pompiers de Paris.

Au-delà de la renommée mondiale de la cathédrale gothique, Notre-Dame de Paris est bien connue des Américains pour les nombreuses adaptations du roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, publié en 1831.

L'histoire du sonneur de cloches, Quasimodo, et de la bohémienne Esmeralda a fait l'objet de multiples oeuvres musicales, cinématographiques ou télévisuelles, dans lesquelles Hollywood a joué un rôle important.

Dans la même catégorie