/news/world

«Notre-Drame» : les premières pages de la désolation

TVA Nouvelles

Les images de la cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes ont marqué l’imaginaire collectif lundi et forcé les salles de nouvelles des quotidiens internationaux à revoir leurs plans pour les éditions du lendemain.

À LIRE ÉGALEMENT

Les premières images de l'intérieur de la cathédrale

EN VIDÉO | La flèche de la cathédrale Notre-Dame s'effondre

L'incendie à Notre-Dame de Paris en images

Maxim Martin à Paris : «je suis complètement sous le choc»

Un Québécois évacué de Notre-Dame de Paris raconte

Ainsi, plusieurs d’entre eux, dont le Libération (France), titraient «Notre-Drame» en page frontispice de leur édition du 16 avril 2019. Des mots accompagnés d’une photo de l’historique bâtiment ravagé par les flammes.

Le Parisien reprenait la même formule, avec pour titre «Notre-Dame des larmes», témoignant de la tristesse qui s’est logée dans le cœur de nombreux Parisiens et Français.

Pour sa part, Le Figaro titrait «Le désastre» et mettait de l’avant une photo de la flèche de la cathédrale sur le point de s’effondrer.

D’autres, comme L’Est républicain, évoquaient la valeur historique du monument partie en fumée.

 

«Le cœur en cendres», titre de son côté le quotidien catholique La Croix.

À l’extérieur de l’Hexagone, on ne fait pas exception. L’incendie qui a touché la célèbre cathédrale meuble les premières pages de tous les grands quotidiens européens. Ainsi, le Times de Londres souligne la «bataille» pour sauver Notre-Dame. «Un incendie détruit la cathédrale vieille de 855 ans en cinq heures».

Le Herald, lui, reprend les mots du président français Emmanuel Macron, qui a promis de reconstruire la cathédrale.

 

«Cette cathédrale nous la rebâtirons», a-t-il déclaré à la presse. Notre-Dame de Paris «c'est notre histoire, notre littérature, notre imaginaire, le lieu où nous avons vécu tous nos grands moments», a-t-il lancé.

L’incendie a été maîtrisé dans la nuit de lundi à mardi, à Paris, mais d’importants dommages ont été causés au bâtiment. Bonne nouvelle, si elle en est une, la structure de la cathédrale a elle été sauvée «dans sa globalité».

Dans la même catégorie