/news/world

«Paris est en deuil», dit l'ambassadrice Isabelle Hudon

Agence QMI

Le désarroi était palpable parmi les Parisiens qui assistaient, impuissants, à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi, a évoqué l'ambassadrice du Canada en France, Isabelle Hudon.

À LIRE ÉGALEMENT

Terrible incendie en cours à Notre-Dame de Paris

EN VIDÉO | La flèche de la cathédrale Notre-Dame s'effondre

Maxim Martin à Paris : «je suis complètement sous le choc»

«C'est vraiment terrible», a lancé d'entrée de jeu l'ambassadrice, qui habite à Paris, en entrevue à TVA Nouvelle. «On voit le centre, le cœur de Notre-Dame de Paris fondre sous nos yeux», a-t-elle ajouté, en évoquant un incendie «qui fait disparaître un patrimoine de l'humanité».

L'incendie, qui s'est déclenché subitement en après-midi dans les combles de la cathédrale, a laissé sous le choc toute une nation.

«C'est un traumatisme pour les Parisiens, pour les Français, pour l'Europe. [...] Tous mes invités qui viennent ici vont d'abord, non pas en pèlerinage, mais en visite à ce monument», a mentionné Mme Hudon, qui rappelle que le site historique recevait environ 13 millions de visiteurs par année.

«Paris est en deuil. C'est le désarroi ici», a-t-elle ajouté.

«Ça relativise plein de choses. On s'attendait à 20 h, en direct, à une déclaration du président Macron en réponse à la crise des gilets jaunes et, à quelques minutes de cette déclaration, on est face à nos écrans», a poursuivi l'ambassadrice en parlant du «désarroi» et de la «tristesse» ressentie à ce moment.

Le président français Emmanuel Macron devait effectivement s'exprimer sur la crise des gilets jaunes qui secoue la France depuis l'automne dernier, mais cette allocution a été annulée en raison de l'incendie qui a ravagé la cathédrale.

Dans la même catégorie