/finance/homepage

«Il y a un engouement pour les produits du terroir»

Alexis Tremblay | TVA Nouvelles

Valoriser, promouvoir et soutenir la production régionale. C’est la mission de la marque distinctive «Créateurs de saveurs Cantons-de-l’Est», une marque administrée par le Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE).

Dans la région, c’est bien connu: les produits certifiés par la marque «Créateurs de saveurs» sont des produits du terroir.

«Moi, ça me rend très fier. Je suis fier d’avoir des produits certifiés. Encore plus fier d’être un producteur d’ici qui peut vendre ses produits à des gens d’ici», de dire Simon-Pierre Bolduc, copropriétaire de la Fromagerie La Station.

Pour Simon-Pierre Bolduc, la production locale c’est avant tout une histoire de famille. Le dynamique entrepreneur a repris la ferme familiale qui appartenait à son arrière grand-père, Alfred. Aujourd’hui, ses produits, particulièrement ses fromages, se retrouvent sur les tablettes d’épiceries et dans les menus des restaurants.

«On est un moteur économique et social pour la région. On crée de l’emploi, on vend des produits de meilleure qualité, des produits qui voyagent moins avant d’arriver dans l’assiette, qui polluent moins et qui ont une histoire. Pour moi, il n’y a que des bonnes raisons d’acheter local», ajoute-t-il.

Simon-Pierre est même la tête d’affiche d’une campagne des supermarchés IGA dans les Cantons-de-l’Est. Il fait partie des 40 producteurs mis de l’avant par la chaîne pour vendre et promouvoir des produits du terroir.

Les restaurants complices

Le partenariat entre la marque certifiée «Créateurs de saveurs» et les supermarchés IGA est un bon exemple du travail effectué dans la région pour la mise en valeur du patrimoine culinaire. Lors d’une conférence de presse à la brasserie Siboire, le responsable de la marque a dévoilé un nouveau projet: les restaurants complices.

«On veut donner une certification aux restaurants qui mette l’achat local au centre de leur démarche», explique Ghislain Lefebvre, directeur de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie.

La certification «Restaurants complices» sera donnée aux restaurants qui proposent au moins 10 produits régionaux et au moins un vin et une bière de la région. Le projet a déjà rassemblé 20 restaurants qui attendent avec impatience l’arrivée de l’été et des touristes.