/regional/homepage

La STQ en voie d'acheter le traversier Saaremaa

Vanessa Limoges | TVA Nouvelles 

La Société des traversiers du Québec affirme «être en voie» d'acheter le traversier le NM Saaremaa pour prendre la relève du F.-A.-Gauthier sur la traverse Matane/Baie-Comeau/Godbout.

«La STQ confirme être en processus d'acquisition du NM Saaremaa comme navire de relève permanent, a tweeté la société d'État. Il s'agit d'une transaction internationale complexe qui n'est pas officialisée.»

Selon le site de la société internationale d'enregistrement et de classification DNV GL, la Société des traversiers du Québec est désormais propriétaire du Saaremaa.

À l'heure actuelle, le navire est toujours amarré au port de Cuxhaven, dans le nord de l'Allemagne.

Il n'affiche toutefois plus les couleurs de l'Allemagne, mais plutôt celles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines dans les Caraïbes.

Selon l'agence portuaire Sarteri & Berger, un nouvel équipage est monté à bord du Saaremaa le week-end dernier.

La fiabilité du Saaremaa questionnée

On se rappelle qu'en mars, des doutes ont été émis quant à la fiabilité du navire alors que son navire jumeau, le Qajaq W, a eu un rude hiver entre Terre-Neuve et Blanc-Sablon. De nombreuses traversées ont dû être annulées.

«Les seules difficultés que nous avons eues ce sont les glaces, dans des conditions normales de glaces on peut opérer, on a eu un hiver excessivement difficile sur le golfe», a souligné le ministre des Transports, François Bonnardel, précisant que la STQ était toujours en processus d'acquisition.

«J'espère que c'est le bon parce que l'on doit s'assurer d'avoir une fluidité, une continuité, au niveau du service avec la Côte-Nord, on a vu tous les problèmes [que ça a occasionné] au niveau des gens d'affaires, de la population, des travailleurs, alors j’espère que la STQ a fait le bon choix», a précisé le maire de Matane.

Selon la STQ ainsi que le ministre des Transports, cette fois-ci, toutes les inspections nécessaires ont été réalisées. On se rappelle que la société n'avait pas inspecté l'Apollo avant d'en faire l'acquisition, c'est plutôt Transports Canada qui avait certifié le navire.

Un navire accidenté

On se rappelle que le 27 mars le Saaremaa est entré en collision avec un cargo au port de Cuxhaven. L'agente maritime du navire avait alors indiqué à TVA Nouvelles que les dommages étaient mineurs.

Le Saaremaa a été construit en 2010 en Norvège. Il peut accueillir 600 passagers et 160 véhicules. Il a d'ailleurs un navire-jumeau qui fait la liaison entre Blanc-Sablon et Terre-Neuve depuis janvier, en remplacement de l'Apollo.

À la fin mars, l'agente maritime du Saaremaa a confirmé à TVA Nouvelles que le navire était sur le point d'être vendu et qu'il devait se mettre en route vers le Canada, mais elle ne pouvait toutefois affirmer quand. Depuis le début, la STQ n'a jamais voulu confirmer si le Saaremaa a déjà été dans sa mire.

Dans la même catégorie