/news/law

Un ingénieur à la retraite inculpé de quatre meurtres

AFP

Capture d'écran Global News

Un ingénieur à la retraite a été inculpé mardi de quatre chefs d'accusation de meurtre, dont trois avec préméditation, au lendemain d'une série de fusillades ciblées qui ont fait quatre morts à Penticton, dans l'Ouest canadien, a indiqué la police.

John Brittain, 68 ans, s'est présenté spontanément dans un commissariat de la ville après que la police eut été appelée pour les deux premiers homicides lundi en fin de matinée. Le suspect avait alors été placé en garde à vue.

Les enquêteurs ont ensuite découvert les corps de deux autres victimes lors de recherches dans la banlieue de Penticton, une ville d'environ 30 000 habitants en Colombie-Britannique.

Le suspect a comparu brièvement au tribunal mardi matin.

«Notre enquête préliminaire a déterminé que l'accusé et chacune des victimes se connaissaient», a indiqué lors d'une conférence de presse Ted De Jager, porte-parole de la police fédérale canadienne.

«La question du mobile fait toujours l'objet d'une enquête», a-t-il poursuivi, précisant que «pour l'instant, notre enquête se poursuit sur plusieurs scènes de crime».

Renate Winter, la femme de la première victime, Rudi Winter, 71 ans, a indiqué aux médias locaux que le meurtre était probablement lié à une dispute de voisinage.

Le couple, selon elle, était en mauvais termes avec l'ex-femme du tireur, qui vivait à proximité.

Les autorités n'ont pas précisé les identités des trois autres victimes, un homme et deux femmes, toutes sexagénaires ou septuagénaires.

Dans la même catégorie