/news/world

Atteinte de la rougeole, une agente de bord est dans le coma

TVA Nouvelles d'après CNN

BillionPhotos.com - stock.adobe.com

BillionPhotos.com - stock.adobe.com

Une agente de bord israélienne est tombée dans le coma après avoir été infectée par la rougeole, à la fin du mois de mars.

La femme de 43 ans a développé une encéphalite, une inflammation du cerveau, l’une des graves complications liées à la rougeole qui peut être mortelle.

Avant d’attraper le virus, la femme était en bonne condition physique, rapporte CNN.

«Elle est dans un coma profond depuis 10 jours, et maintenant nous espérons que le meilleur pour elle», a indiqué le Dr Itama Grotto, directeur général associé au ministre de la Santé israélien.

L’agente de bord qui travaille pour EI AL, la ligne aérienne nationale en Israël, pourrait avoir contracté le virus à New York, en Israël, ou sur un vol entre les deux, a ajouté le Dr Grotto.

Les autorités sanitaires ne croient pas qu’elle aurait propagé le virus à bord d’un vol.

Pour l’heure, la femme n’est pas capable de respirer par elle-même, et bénéficie de l’aide d’un respirateur aux soins intensifs d’un hôpital de Tel-Aviv.

Elle a commencé à développer les premiers signes de la maladie le 31 mars, avec une forte fièvre. Elle s’est rendue le jour même à l’hôpital.

Épidémies de rougeole

Selon les autorités sanitaires, plusieurs parents ont choisi de ne pas vacciner leurs enfants et les épidémies de rougeole se poursuivent aux États-Unis et en Israël.

Les autorités estiment que l'agente de bord a été vaccinée dans son enfance, mais que le vaccin n'est pas «parfait».

«Je savais que cela arriverait tôt ou tard», a déclaré le Dr William Schaffner, spécialiste des maladies infectieuses à l'Université Vanderbilt et conseiller auprès des centres américains de contrôle des vaccins et de prévention des maladies.

«Nous assistons à la réintroduction d'une infection virale grave dans une population qui refuse le vaccin à leurs enfants et qui se propage à présent au-delà de cette population.»

Il y a eu 3 920 cas de rougeole en Israël de mars 2018 au 11 avril 2019, a précisé le Dr Grotto, également professeur d'épidémiologie et de santé publique à l'Université Ben Gourion.

Aux États-Unis, il y a eu au moins de 1 000 cas au cours de la même période environ.

En Europe, 34 383 cas de rougeole ont été déclarés à l'Organisation mondiale de la Santé pour la même période.

L'Ukraine a enregistré le plus grand nombre de cas au cours des 12 derniers mois, avec plus de 72 000 cas, suivis par Madagascar et l'Inde avec plus de 69 000 et 60 000 cas, respectivement.

Environ 85% à 90% des cas de rougeole israéliens ont été enregistrés parmi des Juifs ultra-orthodoxes.

Rien dans le judaïsme n’empêche la vaccination; au contraire, les rabbins encouragent la vaccination conformément aux enseignements juifs sur la protection de la santé et de celle des autres.

Les Juifs ultra-orthodoxes ont toutefois tendance à avoir des familles nombreuses et ceux qui ne vaccinent pas ont tendance à avoir des raisons pratiques et non idéologiques.

«Parfois, ils vaccinent leur premier ou deuxième enfant, mais avec tant d'enfants, ils n'ont pas toujours le temps de tous les vacciner», a expliqué le médecin. «Ils ne sont pas contre les vaccins. Ils n'ont rien contre eux idéologiquement.»

Dans la même catégorie