/news/politics

Le fédéral injecte 3 millions dans les logements étudiants à Montréal

Guillaume Pelletier | Agence QMI

POL-LOGEMENTS-ABORDABLES

GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Le gouvernement fédéral a annoncé une contribution de 3 millions $ pour la réalisation d'un tout premier immeuble à logements étudiants abordables dans la métropole, mercredi après-midi.

Destiné en priorité à la population étudiante de l’Université Concordia, l’immeuble situé face au parc La Fontaine pourra accueillir 144 étudiants dans 90 logements, allant de studios à des six et demi.

Le projet «La Note des bois», d’une valeur totale estimée à 18 millions $, est issu d’un nouveau modèle de financement utilisant une cotisation étudiante déterminée démocratiquement afin d’investir dans la construction de logements locatifs abordables.

«C’est un grand honneur d’avoir la reconnaissance du Fonds d’innovation du gouvernement fédéral pour le caractère innovant de cette approche au logement étudiant», a souligné le coordonnateur général de l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE), Laurent Levesque.

Le ministre du Développement social et responsable de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) Jean-Yves Duclos a indiqué que cet investissement «assure que les étudiants disposent d’un logement sûr et abordable pendant qu’ils poursuivent leurs études de niveau postsecondaire».

En octobre dernier, la Ville de Montréal a annoncé une contribution de 1,6 million $ dans le projet. La mairesse de Montréal Valérie Plante a expliqué que la Ville «est fière de former des partenariats avec des organismes civils et gouvernementaux afin d’appuyer un modèle novateur et reproductible de logements abordables pour étudiants».

Les logements seront mis en location sous forme de baux à compter du 1erjuillet 2020. Les coûts de locations varieront entre 450 $ et 700 $ par mois et incluront le chauffage et l’électricité.

En parallèle, le coordonnateur général de l’UTILE a indiqué être en discussion avec la Ville de Montréal en vue de la construction d’un second immeuble de 120 logements étudiants abordables dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.