/regional/estduquebec/cotenord

L'hiver rigoureux laisse des traces importantes à Sept-Îles

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles 

 - 24 Heures

L'hiver qui s'accroche laisse des traces dans l'Est-du-Québec. C'est à Sept-Îles, sur la Côte-Nord, où il reste le plus de neige au sol dans la province et les opérations d'entretien routier du printemps sont retardées.

Selon les données d’Environnement Canada, il reste encore 124 centimètres de neige au sol à Sept-Îles, ce qui est trois fois plus que la normale pour un 17 avril. Habituellement, il devrait rester seulement 40 centimètres de neige.

L'hiver a été passablement occupé pour les équipes de travaux publics de Sept-Îles. Certains postes budgétaires du déneigement sont déjà dépassés, pour 2019, mais d'autres non. Il sera possible de se rattraper à l’automne indique la Ville.

Le froid qui perdure a des conséquences, notamment sur l'ouverture des rues et sur l'utilisation de l'équipement par endroit.

«On a beaucoup, beaucoup de neige, ça retarde les opérations au niveau de l’ouverture de nos rues, car nous avons quatre souffleurs à la Ville de Sept-Îles, mais il y a deux souffleurs sur quatre qui ne peuvent pas travailler en période de dégel à cause de leur poids. On parle de nos souffleurs amovibles. Ça ralentit donc nos opérations», a expliqué mercredi Michel Tardif, directeur de l'ingénierie et des travaux publics à la Ville de Sept-Îles.

Le cycle de gel et de dégel contribue aussi à la formation de nids de poule. Les travaux publics s’attendent d’ailleurs à une année record à Sept-Îles.

Par ailleurs, la Ville estime que 85 % de ses pistes cyclables seront ouvertes pour le long congé de Pâques.

Des précipitations impressionnantes

L’Est-du-Québec n’a vraiment pas été épargné par la neige cet hiver. À Gaspé, il est tombé 560 centimètres de neige alors que la ville reçoit en moyenne 370 centimètres annuellement.

Les précipitations prévues au cours des prochains jours devraient aider à faire fondre la neige qui reste au sol dans l’Est-du-Québec.