/finance/homepage

Metro annonce la retraite de François J. Coutu

Agence QMI

Sébastien St-Jean / Agence QMI

Après avoir œuvré pendant une trentaine d’années dans l’entreprise Groupe Jean Coutu, François J. Coutu prendra sa retraite en mai prochain, a annoncé mercredi l’épicier Metro.

Fils du fondateur Jean Coutu, François J. Coutu prendra sa retraite de son poste de président du Groupe Jean Coutu (PJC) à compter du 31 mai prochain.

En plus de continuer à siéger sur le conseil d’administration de la chaîne d'alimentation Metro, il restera également pharmacien-propriétaire de ses trois pharmacies au sein de la bannière PJC.

Rappelons que le détaillant a déboursé 4,5 milliards $ pour mettre la main sur Jean Coutu.

«Ayant consacré la plus grande partie de ma vie professionnelle au Groupe Jean Coutu et voyant que le regroupement avec Metro est bien engagé pour en assurer la pérennité, j'ai décidé de prendre ma retraite sachant que je laisse en place une grande marque, un solide modèle d'affaires et une excellente équipe», a déclaré François J. Coutu, dans un communiqué.

C’est Alain Champagne qui succédera à M. Coutu et il aura comme tâche de finir le regroupement du Groupe Jean Coutu avec Metro, tout en assurant le développement de la division, a-t-on précisé.

Les deux hommes travailleront ensemble jusqu'au départ à la retraite de celui qui oeuvre depuis 1983 dans l’entreprise lancée par Jean Coutu.

François J. Coutu a occupé le poste de président et chef de la direction de 2007 à 2018. En plus d’être pharmacien de profession, le sexagénaire est titulaire d'un baccalauréat en administration de l’Université McGill et d’un baccalauréat en sciences pharmaceutiques de l’Université de Samford, en Alabama.

Qu’en est-il de la rémunération de François J. Coutu?

Comme il part à la retraite, François J. Coutu ne recevra pas d’indemnité de départ, a fait savoir mercredi Marie-Claude Bacon, porte-parole de Metro.

La rémunération totale reçue par M. Coutu en 2018 à titre de président des activités pharmaceutiques n’a pas été rendue publique par le détaillant.

On sait toutefois qu’il a gagné 2,2 millions $ au cours de l’exercice de Jean Coutu ayant pris fin le 4 mars 2017.

Un document officiel déposé auprès des autorités réglementaires en 2017 précise en outre que M. Coutu aura droit à des prestations annuelles de retraite d’environ 665 000 $ à partir de l’âge de 65 ans. En décembre dernier, François J. Coutu était âgé de 63 ans.

Résultats en hausse

Pour le trimestre clos le 16 mars dernier, Metro a rapporté un bénéfice net de 121,5 millions $, en hausse de 13,7 % comparativement à l’an dernier. Par action diluée, le bénéfice est resté le même, à 0,47 $. Sur la même période, le chiffre d'affaires a atteint 3,7 milliards $, en hausse de 27,7 %.

«Nous avons eu de bons résultats au deuxième trimestre, avec une forte croissance des ventes comparables à travers notre réseau», a déclaré Éric R. La Flèche, président et chef de la direction.

L’épicier s’est dit satisfait «de l'avancement de l'intégration du Groupe Jean Coutu, atteignant des synergies annualisées de 50 millions $ à l'approche du premier anniversaire de l'acquisition».