/news/world

Une collecte de fonds pour des églises incendiées profite de l'effet Notre-Dame

AFP

Une campagne de collecte de fonds pour financer la reconstruction de trois églises victimes d'un pyromane en Louisiane, dans le sud des États-Unis, a vu les dons affluer après l'incendie ayant ravagé lundi la cathédrale Notre-Dame à Paris.

Près d'un milliard de dollars de dons venus du monde entier avaient déjà été promis mercredi pour la cathédrale vieille de 850 ans située au coeur de la capitale française.

Un élan qui, dans de moindres proportions, a eu un effet positif pour la collecte organisée afin de financer la reconstruction --estimée à moins de deux millions de dollars-- en Louisiane de trois églises fréquentées en majorité par des paroissiens noirs et endommagées par des incendies volontaires.

En une semaine, les dons étaient inférieurs à 100.000 dollars. En moins de 48 heures, ils sont passés à 1,4 million.

Plusieurs célébrités, dont la candidate démocrate à l'élection présidentielle de 2016 Hillary Clinton, ont incité depuis lundi soir leurs abonnés sur les réseaux sociaux à manifester leur générosité pour ces trois églises américaines datant de plus de cent ans.

«Recevoir des appels de New York, et d'ailleurs dans le pays, et montrer notre affection pour nos églises soeurs compte beaucoup pour nous», a déclaré le pasteur Mason Jack, de l'association des églises baptistes de Louisiane, sur la chaîne de télévision locale KADN.

Les enquêteurs ont arrêté un jeune de 21 ans, fils d'un policier, pour ces incendies qui ont débuté le 26 mars et ont été allumés sur une dizaine de jours. Il a été inculpé de trois chefs d'accusation, l'exposant pour chacun à un maximum de quinze ans de prison.

Dans la même catégorie