/news/politics

La CAQ a approché la libérale Marwah Rizqy pour qu'elle soit candidate

Agence QMI

La députée de Saint-Laurent, Marwah Rizqy, qui est pressentie pour se lancer dans la course à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ), a été approchée par la Coalition avenir Québec (CAQ) avant de choisir de se lancer en politique provinciale avec les libéraux.

C’est ce qu’a rapporté vendredi TVA Nouvelles, après que le premier ministre François Legault eut mis la puce aux oreilles des journalistes, jeudi, sur la colline parlementaire.

C’est la présidente et organisatrice de la CAQ, Brigitte Legault, qui a approché Mme Rizqy, une information qu'a confirmée Marwah Rizqy vendredi.

Mme Legault, qui a aussi milité au sein du Parti libéral du Canada (PLC), a tendu une perche à Mme Rizqy. Cette dernière avait tenté sans succès, auparavant, de décrocher l’investiture du PLC dans Saint-Laurent.

«Mme Legault, que vous connaissez bien, je n’irai pas plus loin...», a d'abord dit le premier ministre Legault en commission parlementaire, jeudi, avec un sourire amusé.

Selon les informations de TVA, les contacts entre Brigitte Legault et Marwah Rizqy ont eu lieu en décembre 2017. Une approche a été faite par l’entremise d’une tierce personne, des informations que Marwah Rizqy n’a pas niées.

Les deux femmes auraient échangé sur des points d’intérêt commun, mais Mme Rizqy affirme avoir rapidement fermé la porte en disant qu’elle était libérale.

Alors que Marwah Rizqy interrogeait François Legault à propos de ses démarches pour avoir plus de candidats âgés de moins de 35 ans lors des dernières élections, le premier ministre a à nouveau saisi l’occasion de s'amuser de la situation avec celle qui pourrait vouloir devenir chef des libéraux à Québec.

«Le meilleur exemple, il a fallu que je travaille fort avec le candidat, je pourrais aussi parler d’une candidature, mais ça, ça vous mettrait dans une position difficile, je veux parler du candidat dans Beauce-Sud», a poursuivi M. Legault, en jetant plusieurs regards vers Mme Rizqy, qui elle a répété à plusieurs reprises «pardon?».

 

À l’émission «La Joute» de LCN vendredi, les analystes Caroline St-Hilaire et Jonathan Trudeau ont dit ne pas croire que Marwah Rizqy ait fait du magasinage de la même façon que Gertrude Bourdon, candidate qui a perdu son pari de se faire élire l’automne dernier avec les libéraux après avoir failli se présenter avec la CAQ.