/regional/sherbrooke/estrie

Rivière Saint-François: peu de marge de manœuvre au centre-ville de Sherbrooke

TVA Nouvelles

Le centre-ville de Sherbrooke se prépare à d'éventuelles inondations  et les autorités surveillent le débit de la rivière Saint-François.

À LIRE ÉGALEMENT

La liste des cours d'eau sous surveillance

L'armée en renfort, les premières inondations majeures dimanche

Huit mesures d’urgence à prendre si l’eau menace votre propriété

Le niveau du cours d’eau a monté d’environ un pied lors de la nuit de jeudi à vendredi pour atteindre 15 pieds. Pour le moment, on s’attend à point culminant de 20 pieds, mais il en suffirait de 22 pour que la rivière déborde.

Il faut dire que le débit d’eau de la rivière Magog est impressionnant, gonflé par la neige qui fond au mont Orford.

Toute cette eau se déverse ensuite dans la rivière Saint-François à Sherbrooke. Ce sont les riverains de cette rivière qui sont à risque d’inondation.

«En 2010, on avait de l’eau jusqu'ici [aux chevilles]. En 2014, c’était aux genoux. 2019, on ne veut pas aller aux hanches», a avoué le propriétaire d’un garage du secteur.

La marge de manœuvre est plutôt mince pour les citoyens riverains, alors qu'on attend 35 à 55 mm de pluie d'ici les 24 prochaines heures.

 

 

Dans la même catégorie