/news/culture

«Avengers: phase finale»: fin de l’aventure

Isabelle Hontebeyrie | Agence QMI

Sur l’estrade accueillant les acteurs du dernier volet des «Avengers», des chaises vides sont destinées à honorer «les héros tombés au combat», selon les termes utilisés par Jon Favreau, présentateur et modérateur de la conférence de presse à Los Angeles...

Robert Downey, Jr., Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Chris Evans, Brie Larson, Jeremy Renner, Paul Rudd, Don Cheadle, Danai Gurira et Karen Gillan entourent les réalisateurs Joe et Anthony Russo, ainsi que Kevin Feige, grand manitou des studios Marvel. L’heure est indubitablement aux adieux, 11 ans et 22 longs métrages après que le premier «Iron Man» ait initié ce qu’on connaît désormais sous le nom d’Univers cinématographique Marvel (UCM).

«Nous avons embauché un super réalisateur, puis un super acteur pour ce tout premier film, se remémore Kevin Feige en pointant respectivement Jon Favreau puis Robert Downey Jr.. Et nous nous sommes énormément amusés en le faisant [«Iron Man»]. L’objectif de succès que nous nous étions fixés était bas, même si à l’époque, il semblait élevé puisque nous le comparions à d’autres films similaires sortis par les studios Marvel.»

«Petit à petit, sur le plateau, en regardant les épreuves de tournage quotidiennes, puis le rendu des effets spéciaux, nous avons réalisé que nous tenions un film vraiment unique, probablement plus spécial que nous le pensions au départ. De plus, les chiffres du box-office lors du premier week-end, la réponse des fans à la première bande-annonce au Comic-Con, ainsi que l’apparition de Sam Jackson que nous avons fuitée le lendemain du tournage, tout cela nous a fait prendre conscience d’un engouement plus important que celui que nous anticipions.»

En un claquement de doigts

«Il y a quatre ou cinq ans, poursuit Kevin Feige, nous avons commencé à nous poser la question suivante: ¨Que pouvons-nous faire qu’on n’ait jamais vu dans un film de superhéros?¨. Et la réponse est de montrer une fin, une conclusion à cette saga. C’est la raison pour laquelle ce long métrage a pour titre ¨Phase finale¨ et c’est pourquoi il est aussi particulier.»

Cette fin a été amorcée dans «Avengers: la guerre de l'infini», sorti l’an dernier et qui a récolté 2,04 milliards $ au box-office international. La conclusion, au grand étonnement des fans, est que Thanos (Josh Brolin, actuellement en plein tournage de «Dune» de Denis Villeneuve) tue les superhéros les uns après les autres, les réduisant en poussière en un claquement de doigts. C’est le fameux «Snap» en anglais. Panthère noire, Spider- Man, Drax, Star-Lord, Docteur Strange, etc.; tout le monde ou presque y passe, incluant Nick Fury.

La décision de tuer des personnages iconiques n’a pas été facile. Dans les pages de l'édition britannique du magazine «Empire», Stephen McFeely, auteur des scénarios des deux «Avengers» avec son complice Christopher Markus, précise que même si les films ont été tournés l’un après l’autre – entrecoupés d'une courte pause de trois semaines –, ils sont extrêmement différents.

«L’affiche de ¨La guerre de l’infini¨ comptait 23 personnes. Cela dictait un rythme et un certain type de film. Là, il n’y a que, combien, neuf personnes sur l’affiche de ¨Phase finale¨? Il s’agit donc d’une manière bien différente de raconter l’histoire. C’est un film qui montre comment les Avengers survivants se battent contre Thanos, tout content de lui.»

Déterminés à ne rien laisser fuiter de l’intrigue et des rebondissements de ce nouveau et ultime volet, les frères Russo admettent néanmoins avoir utilisé leur technique habituelle.

«Nous le disons souvent, nous aimons nous positionner dans un cul-de-sac scénaristique afin de n’avoir aucune idée de la manière dont nous allons nous en sortir. C’est une démarche très excitante, qui oblige à être créatif pour aller de l’avant. C’est ainsi que nous avons procédé pour chacun des films de l’UCM que nous avons fait [«Le soldat de l’hiver», «La guerre civile» en plus des deux «Avengers», NDLR]», souligne Anthony Russo.

«Nous croyons que les longs métrages perdent en intensité et en pertinence lorsque les enjeux sont limités. Pour nous, ¨Phase finale¨ répond à la question de savoir comment ces personnages appréhendent le deuil, la perte.»

Pour Joe Russo, l’UCM «est une expérience unique dans les annales du cinéma. C’est une immense mosaïque qui rassemble – dépendant du point de vue – 11 franchises interreliées en une seule intrigue globale.»

Ce que les acteurs ont dit

«Okoye ne s’excuse pas. Elle croit en la souveraineté de la nation [du Wakanda] et c’est ce à quoi je me suis identifiée puisque je suis née aux États-Unis, mais que j’ai été élevée en Afrique.» – Danai Gurira

«Ce qui a rendu tout ceci si particulier? Ce sont les personnes avec lesquelles j’ai eu l’occasion de travailler. [...] C’est au moment de ¨Thor: Ragnarok¨ que je me suis senti assez sûr de moi pour me demander ce que je pouvais apporter de spécifique à Thor.» – Chris Hemsworth

«Ce que j’ai particulièrement aimé de Capitaine America dans ¨Phase finale¨, c’est qu’il s’agit de la conclusion de son histoire. [...] Les amitiés que j’ai tissées en neuf ans vont au-delà de la notion de famille.» – Chris Evans

«Le personnage de la Veuve noire a tellement évolué depuis [¨Iron Man 2¨]. Au départ, elle était une espèce de secrétaire sexy avec quelques habiletés accessoires. Je ne savais pas du tout comment le public allait réagir à mon interprétation du personnage. Ensuite, dans ¨Avengers¨, elle était l’un des gars de la gang, ce qui était pertinent. Puis, le personnage a grandi et s’est développé en fonction des événements actuels du monde réel.» – Scarlett Johansson

«Je crois que le moins qu’on puisse dire est que Nebula a des problèmes avec Thanos, son père! Je suis ravie qu’elle puisse enfin confronter l’origine des abus dont elle souffre, une situation qui est développée depuis plusieurs films.» – Karen Gillan

«Puisque j’ai vu les bandes-annonces, je sais qu’Ant-Man est présent dans le film! Comment, pourquoi et ce qui arrive... tout cela est un grand mystère! [...] De travailler avec tous ces acteurs, dans une telle saga, est unique. Ça ne m’arrivera plus jamais. [...] Et c’est incroyable de rencontrer autant d’enfants dont la vie est touchée par ces personnages.» – Paul Rudd

«Je suis arrivée dans l’UCM à un moment magique. Que Capitaine Marvel fasse son apparition au 10e anniversaire de la franchise était surréaliste [...] et le tout m’a toujours donné l’impression d’être un rêve. Pour moi, ¨Phase finale¨ sera toujours très spécial puisque c’est dans ce film que j’ai incarné mon personnage pour la première fois, le tournage ayant eu lieu avant celui de ¨Capitaine Marvel¨.» – Brie Larson

«Les débuts de War Machine à l’écran étaient plus légers! Au fur et à mesure, mon personnage est devenu plus sombre [...]. Il fait aujourd’hui réellement partie de l’équipe.» – Don Cheadle

«Toute cette équipe est la famille qu’on souhaiterait tous avoir. Cette conférence de presse est différente de la précédente. On y sent une certaine tristesse. [...] Ce film est très doux-amer.» – Mark Ruffalo