/news/culture

«Je me sens chez moi au Québec» – Yama Laurent

Sandra Godin | Journal de Montréal

Joël Lemay / Agence QMI

Yama Laurent a fait du Québec sa terre d’accueil. La grande gagnante de la dernière saison de La Voix a développé avec les Québécois un lien sincère depuis qu’elle est arrivée ici, a-t-elle confié au Journal, affirmant du même coup que «tout va bien» dans son dossier de visa.

La chanteuse, qui lance son premier album le 3 mai prochain, s’est confiée sur son attachement envers le Québec.

Celle qui a eu des problèmes avec son visa l’hiver dernier — elle a fait une demande d’asile humanitaire pour éviter de retourner dans son pays d’origine, Haïti — affirme sans donner plus de détails que « tout va bien maintenant.»

L’examen de son dossier suit son cours normal, nous a indiqué sa maison de disques, Musicor.

Mais il n’y a pas de doute, Yama Laurent est ici chez elle.

«Les Québécois sont super gentils. Je sens qu’ils veulent que je sois bien chez eux. Et je le suis», dit-elle.

Onze chansons

Deux jours avant de retourner sur le plateau de la finale de La Voix, mais cette fois-ci en tant qu’artiste invitée, Yama Laurent lancera le 3 mai un premier album qui comporte 11 titres, dont deux chansons originales.

Le public pourra bien sûr retrouver sa poignante interprétation de Let It Be, des Beatles, cette fois-ci en duo avec Nanette Workman.

Elle a également fait siennes des chansons popularisées par Lara Fabian (Humana), Céline Dion (Ne partez pas sans moi) et Patricia Kaas (Ceux qui n’ont rien), entre autres.