/buzz

La barbe d'un homme, plus sale que les poils d’un chien

TVA Nouvelles

Close up of a man with ginger beard

merla - stock.adobe.com

Des chercheurs ont découvert, un peu par hasard, que la barbe d’un homme contiendrait plus de bactéries que le pelage d’un chien.

L’étude de la clinique Hirslanden en Suisse a été publiée un peu plus tôt cette semaine dans la revue spécialisée European Radiology.

Même si l’échantillon étudié est minime, la tendance semble claire selon les scientifiques.

Les barbes des 18 hommes, de 18 à 76 ans, observés étaient toutes porteuses d’une quantité élevée de microbes contre 23 des 30 chiens étudiés.

Sept hommes avaient même tellement de bactéries dans leurs poils qu’il y avait un risque pour leur santé.

Seulement quatre chiens présentaient les mêmes caractéristiques.

«Sur cette base, nous pouvons dire que les chiens peuvent être considérés comme plus propres que les barbus», a expliqué l’auteur de l’étude, Andreas Gutzeit.